Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les supporters, les stades et la gravité terrestre

So Foot01/10/2017 à 16:30

Les supporters, les stades et la gravité terrestre

Cet Amiens-Lille qui a 29 blessés dont 5 graves a accouché de réactions parfois indignes, comme celle du président de l'Amiens SC mais aussi de certains confrères sur des plateaux télés. Elles ont rappelé que quoiqu'il fasse, dans le foot actuel, le supporter continue encore de jouer le rôle de coupable idéal.

L'événement tragique qui s'est produit hier à Amiens avec la chute de la barrière du parcage visiteurs et les nombreux blessés dans les rangs lillois ont terni la journée de L1. Surtout les réactions qui ont suivi ce drame ont rappelé que quoiqu'il fasse, le supporter avait le dos plus large que n'importe quel autre acteur du football actuel. Pourtant, au moment où la Cour des comptes vient de rendre un rapport au vitriol sur la façon dont l'argent public a été dépensé durant l'Euro 2016, il serait peut-être plutôt temps de se demander comment accueillir les "fans" que de les considérer constamment comme des citoyens de seconde zone. Car c'est aussi avec leur argent que l'on construit et que l'on entretient, fort mal semble-t-il, les enceintes sportives de notre élite professionnelle.

Un fruit de la passion

C'est un discours qui n'a cessé d'être répété, rabâché, imposé pour justifier les sommes colossales investies dans la construction ou la rénovation des stades de l'Euro 2016. En dépit du bon sens ou même de toute logique de rentabilité à en croire la Cour des comptes - pas franchement un refuge de gauchistes insoumis -, qui a notamment souligner les terribles enseignements du contre-exemple lensois. Sauf que toute heureuse d'offrir à son "élite" des écrins flambant neufs pour faire joli lors des retransmissions si chèrement payés en droits télé, la LFP, et nos clubs "leaders", ont oublié l'essentiel. Le reste de l'année, il faudra bien garnir ces gradins et aussi recevoir les visiteurs qui continuent de faire l'effort et les sacrifices pour insuffler un peu de passion - cela rend aussi pas mal à la télé, dans les tribunes, souvent dégarnies, de France et de Navarre. Surtout, notre foot tricolore ne se limite pas, malgré les rêves de ligue fermée, à quelques "gros" prétendants aux coupes européennes.

" Et là, on s'est dit que c'était grave... "

La logique qui a prévalu jusqu'alors a été d'une part de tout faire pour bloquer

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.