1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les semis de blé d'hiver perturbés par la sécheresse aux Etats-Unis

Commodesk14/10/2011 à 17:31
(Commodesk.com) Les grandes plaines du sud des Etats-Unis font face à une sécheresse exceptionnelle, a rapporté l'Observatoire américain de la sécheresse cette semaine. Ces conditions risquent de nuire aux semis de blé d'hiver, dont la campagne 2011-2012 a débuté. Les derniers relevés montrent que le Texas, l'Oklahoma et le sud du Kansas connaissent une sécheresse qualifiée "d'exceptionnelle", le plus haut échelon répertorié par l'observatoire. Or, avec le Nebraska, ces Etats sont les principaux producteurs de blé du pays. Le retour vraisemblable du phénomène climatique La Niña augmente les risques que la sécheresse se poursuive. Les prévisions pour les mois à venir indiquent que le manque de précipitations perdurera jusqu'au mois de décembre. Au Texas, les cultivateurs avaient ensemencé 25% des surfaces début octobre, soit la moitié du taux habituel. Dans certaines régions, il n'y a pas eu de pluie depuis un an. Le Kansas est le premier cultivateur de blé d'hiver aux Etats-Unis, avec 22% des récoltes, suivi par le Texas et l'Oklahoma, qui assurent respectivement 13% et 12,5% de la production nationale. Les Etats-Unis sont le 5e producteur mondial de blé, avec 9% des volumes. Ils sont le premier exportateur, avec 24 millions de tonnes en 2010, devant l'Union européenne et la Russie.

Valeurs associées

-1.44%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer