Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les "sans voix" interpellent les candidats à l'Elysée

Reuters26/03/2012 à 17:07

PARIS (Reuters) - A moins d'un mois du premier tour de l'élection présidentielle, plusieurs associations caritatives ont lancé lundi un appel aux dix candidats en lice afin qu'ils entendent les "plus pauvres et les exclus", les "sans voix".

Geneviève Garrigos, Pierre-Yves Madignier et François Soulage, respectivement présidents d'Amnesty International France, d'ATD Quart Monde et du Secours Catholique, ont présenté à l'Assemblée nationale "Paroles de sans voix", un supplément spécial du mensuel Messages, l'organe du Secours catholique.

Ce supplément, qui sera publié dans de nombreux quotidiens nationaux et régionaux, est soutenu par la radio France bleu et l'association Georges Hourdin ainsi que par le député Etienne Pinte (UMP) qui préside le Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale.

Dans ce supplément, rédigé par des jeunes de quartiers de banlieue participant au projet de formation multimédia de Reporters citoyen, les présidents des trois associations lancent un appel.

"Faire changer le regard porté sur les plus pauvres, interpeller nos candidats à la fonction suprême sur les conditions des membres les plus fragiles de notre population", écrivent-ils.

"Les pousser à prendre position sur nombre de situations qui font scandale (difficulté voire impossibilité à se loger décemment, à s'alimenter correctement, à donner une éducation solide à ses enfants, à se soigner..) : telle est l'ambition de cette nouvelle édition de 'Paroles de sans voix'", poursuivent-ils.

"Notre objectif c'est de donner la parole aux plus précaires", a dit François Soulage qui a précisé que jusqu'ici seuls Eva Joly, candidate d'Europe Ecologie-Les Verts, et François Bayrou (MoDem) avaient reçu une délégation de "sans voix".

Il a ajouté que du côté de Nicolas Sarkozy, le député Marc-Philippe Daubresse, devait rencontrer prochainement une délégation. "Ca bouge du côté de chez François Hollande (PS) et de Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche)", a-t-il ajouté.

Emile Picy, édité par Patrick Vignal

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.