Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

" Les rumeurs de transferts de Neymar et Mbappé cet été me font rire "
So Foot29/04/2020 à 06:00

" Les rumeurs de transferts de Neymar et Mbappé cet été me font rire "

On entend beaucoup d'acteurs du football, d'observateurs et de supporters débattre de la nécessité ou non pour le football de changer en profondeur à cause de la crise actuelle provoquée par l'épidémie de Covid-19. Mais qu'en est-il réellement ? Le football doit-il, peut-il et va-t-il se remettre en question ? On a posé ces questions à Pierre Rondeau, économiste, consultant pour RMC Sport et co-directeur de l'Observatoire du sport à la Fondation Jean-Jaurès. Qui dessine, entre les chiffres et les théories, quelques issues pour la suite...

À quels niveaux et dans quelles mesures le football va-t-il être affecté à court et à long terme par la crise sanitaire actuelle ?
On peut déjà estimer les coûts directs d'une suspension de la saison sportive. Il suffit d'étudier l'apport de chaque variable d'activité et en soustraire la durée de la suspension. Avec une saison jouée à 73%, les clubs devraient être affectés à hauteur de 383 millions d'euros. Dans ce chiffre, on intègre le manque à gagner lié à la billetterie, 43 millions, les pertes commerciales, via les défaillances des partenaires et des sponsors, 140 millions, et l'absence des droits TV pour les matchs non joués, 200 millions. Mais ce résultat ne compte pas les conséquences indirectes et induites. Quid du remboursement des prestataires ? Des abonnés ? Quid des amortissements d'indemnités de mutation ? Quid du trading joueur ? Et à cela s'ajoutent les salaires et les traites payés par les clubs malgré l'arrêt de l'activité sportive et économique. On peut très facilement passer d'une estimation basse et directe de 380 millions d'euros à une estimation haute et globale d'un milliard, comme pronostiqué par Bernard Caïazzo, le président de l'AS Saint-Étienne.

Quels seront les clubs les plus touchés ?
Il faut distinguer plusieurs catégories. Ceux détenus par un milliardaire, un "sugar daddy", ou un fonds souverain, sont rassurés et peu inquiétés. Leurs actionnaires pourront solvabiliser la dette et combler les pertes. On pense tout de suite à Rennes et à Paris. Marseille, Monaco et, dans une moindre mesure, Lille, pourraient aussi faire partie de cette catégorie, puisqu'ils sont détenus par un milliardaire. Mais la question est de savoir s'il est là dans un but de rentabilité ou de diplomatie, de visibilité, de supporterisme, etc. À côté, on peut intégrer les clubs disposant de fonds propres nécessaires pour crédibiliser Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer