1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les réseaux sociaux vont-ils piéger l'État islamique ?

Le Point19/10/2014 à 15:21

Les réseaux sociaux vont-ils tuer l'État islamique ? (Image d'illustration).

Ça n'est pas un manuel religieux, mais un tutoriel web que l'organisation État islamique aurait distribué à ses combattants. Selon une information du Financial Times, relyaée par 20 minutes, Daesh cherche à éviter de propager les métadonnées le concernant. Une mine d'informations que les Renseignements occidentaux ne manquent évidemment pas d'utiliser pour identifier et localiser les djihadistes."Un certain nombre de failles de sécurité ont permis à l'ennemi d'identifier des frères et des lieux utilisés par les moudjahidine", peut-on lire dans ce manuel, que le quotidien britannique a pu consulter. Il y est conseillé de ne pas tweeter de noms de personnes ou de lieux, et d'éviter les photos compromettantes."Plus personne ne poste de selfies avec des têtes tranchées"De fait, les membres de l'organisation se montrent plus prudents. Cela paraît surréaliste comme témoignage... mais selon le propriétaire d'un cybercafé d'une zone contrôlée par Daesh en Syrie, si les djihadistes sont "toujours connectés", "plus personne ne poste de selfies avec des têtes tranchées", a-t-il assuré au Financial Times.

Source Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • bordo
    19 octobre15:50

    Attendez mes biquets, le match retour est en cours. On s'est bien amusés, maintenant on va payer l'addition. Et puis souvenez vous : le chrétiens d'orient ont été ignominieusement chassés. Ça donne des idées pour l'Occident.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer