1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les rescapées de l'anorexie

Le Figaro15/11/2012 à 19:16
On entend surtout s'exprimer les anorexiques actives, mais nombreuses sont celles qui surmontent ce trouble alimentaire.

Est-ce parce qu'elles ont eu l'habitude de «fondre» au sens propre du terme qu'on a tant de mal à les compter? Toujours est-il qu'il y a peu de données épidémiologiques sur les anorexiques, et encore moins concernant celles qui s'en sortent. Le psychiatre Marcel Rufo, dans Œdipe toi-même(Éd. Anne Carrière), écrivait (cependant sans citer ses sources): «Si l'on en croit les statistiques, 40 à 50 % des anorexiques s'installent dans la chronicité, entretenant toute leur vie un rapport difficile à la nourriture ; 8 à 10 % passeront à l'acte, se suicidant pour mettre fin à leur souffrance ; 30 à 40 % seulement sortiront de ce traumatisme si particulier qui apparaît alors comme un passage douloureux.»

De 30 à 40 %: un taux incertain qui a toutefois le mérite de rappeler que, oui, les anorexiques peuvent s'en sortir. Une bonne nou...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer