1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Républicains : ceux qui restent à bord, ceux qui ont mis les voiles, ceux qui hésitent
Le Parisien22/01/2019 à 07:50

Les Républicains : ceux qui restent à bord, ceux qui ont mis les voiles, ceux qui hésitent

Dur dur de remettre un navire à flot quand, un à un, les matelots sautent par-dessus bord. Ou quand ceux qui restent refusent de ramer dans le même sens. Plus que jamais, Laurent Wauquiez semble isolé à la barre du vaisseau les Républicains. Dimanche, l'ancien Premier ministre LR Jean-Pierre Raffarin a expliqué sur RTL que quitter sa famille politique de toujours n'était « pas quelque chose d'impossible ». Un tacle de plus à Laurent Wauquiez qui « ne cherche pas vraiment le rassemblement » Jean-Pierre Raffarin a-t-il déjà levé l'ancre ? « Qu'il soit cohérent avec lui-même, intime un cadre du parti, l'invitant indirectement au départ. Mais s'il reste, qu'il joue collectif ! » « Pour nous, le rassemblement, ce n'est pas d'aller avec Macron », oppose la porte-parole de LR, Laurence Sailliet. « Si Jean-Pierre Raffarin veut défendre le projet d'Emmanuel Macron, sa place est partout sauf chez LR », enfonce le député Fabien Di Filippo, secrétaire général adjoint du parti.Les leaders historiques fuientDepuis un peu plus d'un an, LR voit partir certains de ses leaders historiques. Il y a ceux qui ont définitivement renoncé au parti : Dominique Bussereau, ancien ministre et cofondateur de l'UMP, ou l'ex-Premier ministre Alain Juppé, qui a arrêté de payer ses cotisations, comme nous le révélions début janvier. L'ancien ministre Thierry Mariani, lui, a choisi de rejoindre le Rassemblement national (RN, ex-FN). Désormais à la tête de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand a lui aussi mis les voiles. « Il s'en sort bien, car il incarne quelque chose de très identifié sur le combat social et contre le RN. Mais il ne fallait pas quitter le parti s'il voulait rester un recours (NDLR : en vue de la présidentielle) », juge un élu LR.En désaccord avec la ligne portée par Laurent Wauquiez, jugée trop à droite, beaucoup de ténors ont préféré rester. « Une famille politique, c'est fait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • schrett
    22 janvier08:31

    Immanquablement l'image du Titanic vient à l'esprit.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer