Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les renseignements US s'interrogent sur une nouvelle fuite

Reuters06/08/2014 à 04:52

WASHINGTON, 6 août (Reuters) - Les services de renseignement américains examinent la possibilité de saisir le département de la Justice après la diffusion mardi par le magazine en ligne The Intercept d'un document confidentiel sur des bases de données antiterroristes. The Intercept, créé par le journaliste Glenn Greenwald, qui a travaillé étroitement avec l'ancien consultant de la NSA Edward Snowden, a publié un graphique détaillant le contenu des bases TIDE (Terrorist Identities Datamart Environment) et TSDB(Terrorist Screening Database). Le document étant daté d'août 2013, certains médias ont commencé à échafauder l'hypothèse d'une deuxième affaire Snowden et l'existence d'un nouveau "lanceur d'alerte" au sein de la communauté du renseignement. Hypothèse pour l'instant non étayée selon un responsable familier du dossier. Edward Snowden a quitté son poste à la NSA en mai 2013, avant de confier à Greenwald des milliers de documents confidentiels. Le graphique, qui porte la mention "secret", montre que 680.000 noms sont "suivis avec attention" dans la base TSDB, parmi lesquels 280.000 n'ont "aucune affiliation connue à un groupe terroriste". Cela correspond à peu près au même nombre que les personnes affiliées à des groupes spécifiques comme Al Qaïda, les taliban, le Hamas et le Hezbollah. Une liste plus restreinte d'individus ayant interdiction de monter dans un avion comporte 47.000 noms, un record selon The Intercept. A l'époque du document, 240 demandes d'inscription sont reçues chaque jour alors que 60 noms sont effacés. La base TSDB, qui n'est pas classée confidentielle, est elle-même extraite de la base TIDE, qui contient 320.000 noms supplémentaires et qui est, elle, ultraconfidentielle. L'agence qui a mis au point ce document, le Centre national de lutte antiterroriste (National Counterterrorism Center), est tenue d'examiner la possibilité de saisir le département de la Justice pour ouvrir une enquête sur l'origine de la fuite. En juillet, The Intercept, qui est financé par le fondateur d'eBay Pierre Omidyar, a également posté un long document établissant les critères et procédures selon lesquelles des noms sont inscrits dans les bases de données antiterroristes. (Mark Hosenball; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.