Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les régulateurs et limiteurs de vitesse favorisent l'hypovigilance

RelaxNews12/07/2013 à 14:24

ArturNyk/shutterstock.com

(AFP) - Les régulateurs et limiteurs de vitesse favorisent l'hypovigilance au volant et une moindre maîtrise du véhicule, selon une étude de l'Université de Strasbourg dévoilée par la Fondation Vinci Autoroutes.

L'étude, réalisée par le Centre d'investigations neurocognitives et neurophysiologiques (Ci2N) de l'Université de Strasbourg, "révèle une détérioration des capacités attentionnelles, et donc de réaction face au danger" des personnes conduisant une voiture équipée d'un régulateur ou d'un limiteur de vitesse, explique un communiqué de la Fondation Vinci Autoroutes.

"En raison d'une vitesse plus difficile à moduler", ces équipements incitent "les conducteurs à rester plus longuement sur la voie de dépassement et à se rabattre moins fréquemment sur la voie de droite", tandis que "les distances de sécurité (...) diminuent en moyenne de 5% avant le déboîtement et de 10% (environ 4 mètres) au moment du rabattement", selon le texte.

De plus, l'étude montre "une maîtrise plus aléatoire de la trajectoire rectiligne du véhicule en cas d'utilisation du régulateur ou du limiteur", car le conducteur "réaligne moins souvent la position de son véhicule (-25%)", ce qui augmente "l'amplitude des ajustements latéraux (jusqu'à +22% avec le limiteur et +33% avec le régulateur)". Le phénomène s'accroît avec l'augmentation de la durée du trajet.

Enfin, "la capacité de réaction, notamment en situation d'urgence, est également sensiblement amoindrie". Le temps de réaction à un événement quelconque (ralentissement, accident) est allongé en moyenne d'une seconde, soit 40 mètres supplémentaires parcourus à 130 km/h avant de freiner.

Des électroencéphalogrammes ont montré la baisse de vigilance des conducteurs-cobayes. La fréquence des épisodes de somnolence augmente avec un régulateur de 25% à partir d'une heure de conduite, et de 16% avec un limiteur.

Le professeur André Dufour, qui a piloté l'étude, conseille de "désactiver le régulateur lorsque le trafic est dense, ou à l'approche de zones spécifiquement signalées, telles que les zones de travaux ou les péages. Une vigilance accrue s'impose également lors des longs trajets: l'utilisation prolongée de ces outils nécessite d'augmenter la fréquence des pauses, de façon à permettre au conducteur de multiplier les périodes de récupération de son niveau d'éveil".

90 personnes (45 hommes et 45 femmes) ont participé à l'étude, réalisée sur un simulateur de conduite qui leur faisait effectuer un trajet sur autoroute de 120 km, en présentant quatre scénarii (approche d'un péage, accident d'autocar, travaux sur la chaussée, présence d'un radar).

mba/ao/mml


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.