1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les procureurs de Los Angeles étudient trois affaires impliquant Weinstein

Reuters09/02/2018 à 07:51

LES PROCUREURS DE LOS ANGELES ÉTUDIENT TROIS AFFAIRES IMPLIQUANT WEINSTEIN

LOS ANGELES (Reuters) - Les procureurs de Los Angeles ont annoncé jeudi qu'ils étudiaient trois cas d'agression sexuelle présumée imputée au producteur hollywoodien Harvey Weinstein, un développement susceptible de déboucher sur sa mise en accusation.

Depuis les révélations du New York Times et du New Yorker début octobre, qui ont provoqué la chute du co-fondateur du studio Miramax, des enquêtes policières ont été lancées à Los Angeles, New York et Londres mais n'ont pas abouti à ce jour à l'ouverture de poursuites formelles contre lui.

"Trois affaires concernant M. Weinstein ont été transmises à notre bureau le 1er février dernier par le département de police de Los Angeles et sont à l'étude", a déclaré un porte-parole du bureau des procuteurs de Los Angeles.

Weinstein, qui est âgé de 65 ans, était l'un des hommes les plus puissants d'Hollywood jusqu'aux enquêtes du New York Times et du New Yorker.

Plus de 70 femmes l'accusent de les avoir sexuellement harcelées et agressées ou violées au cours des trente dernières années.

Harvey Weinstein nie avoir eu des relations non consenties. Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès de sa porte-parole ou de ses avocats à la suite de ce développement.

Sa disgrâce a libéré la parole de centaines de femmes qui, portées par les mouvements #MeToo ou #BalanceTonPorc, ont témoigné de leurs expériences et mis en lumière l'ampleur du phénomène.

Des hommes de pouvoir évoluant dans le monde du divertissement, des médias ou de la politique accusés de se comporter en prédateurs sexuels ont été emportés par cette vague.

Le dernier en date, Steve Wynn, magnat des casinos à Las Vegas et Macao, a démissionné mardi de la direction de sa compagnie.

(Alex DobuzinskisHenri-Pierre André pour le service français)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pierry5
    09 février09:37

    J'aime pas ce type mais se plaindre après 30 ans !!!!! Bonjour le nouveau lobby des femmes agressées sexuellement. Il faut bien trouver quelque chose de nouveau pour les médias.

    Signaler un abus

  • bsdm
    09 février08:18

    Einstein :un des grands supports démocrates de Obama !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer