Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les procédures de Total Petrochemicals sur la sellette

Reuters29/02/2016 à 20:52

TOTAL PETROCHEMICALS DEVANT LA JUSTICE POUR l'EXPLOSION DE CARLING

STRASBOURG (Reuters) - Le tribunal correctionnel de Sarreguemines (Moselle) a tenté de voir clair, lundi, sur le mode opératoire prescrit par Total Petrochemicals pour rallumer, dans son usine de Carling, une installation dont l’explosion a fait deux morts et six blessés en juillet 2009.

L’accident vaut à la filiale pétrochimique de Total et à l’ancien directeur de l’usine, Claude Lebeau, d’être jugés pour homicides et blessures involontaires.

Les deux ouvriers décédés, dont l’un était en formation, tentaient de rallumer le surchauffeur, un four à gaz qui augmente la température de la vapeur utilisée pour craquer le naphta, dérivé pétrolier à partir duquel sont produits l'éthylène et le propylène.

"Il n’y a qu’une seule manière de rallumer le surchauffeur", a affirmé à la barre Claude Lebeau, aujourd’hui directeur de la zone Est-Europe de la branche raffinage-chimie de Total.

"Manifestement, ça n’avait été compris par aucun de vos employés", a ironisé le président, Philippe Schneider, citant les descriptifs divergents recueillis par l’inspection du travail dans un rapport rédigé après l’accident.

Selon l'inspection du travail, les opérateurs jugeaient le modus operandi officiel "incomplet et inopérant".

Seule certitude, l’opération était rare et les opérateurs n'avaient pas l'habitude d'y procéder. Elle n’avait eu lieu que quatre fois au cours des deux années précédents, selon l’ancien directeur.

Un salarié d’une entreprise sous-traitante chargée de travaux d’étanchéité est venu témoigner du stress qui régnait sur le site à cause de cette panne du seul vapocraqueur en activité, survenu la nuit du 13 au 14 juillet.

"Toutes les cinq minutes pendant lesquelles le vapocraqueur ne fonctionne pas, c’est une Mercedes qui part en fumée", lui aurait dit un responsable de l'usine, des propos contestés par ce dernier mais corroborés par d’autres témoignages.

Du fait de l’explosion, le vapocraqueur est resté à l’arrêt pendant huit mois. Il a été définitivement éteint au mois d’octobre dernier pour cause de recentrage du site sur des activités plus rentables.

"C’est un accident qui nous a tous touchés. Aujourd’hui encore, c’est une blessure que d’évoquer ces événements", a témoigné Claude Lebeau à l’ouverture des débats.

Le procès doit s’achever vendredi.

(Gilbert Reilhac, édité par Simon Carraud)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.