1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les prix de l'immobilier augmentent partout sur le littoral français
Le Monde02/08/2018 à 06:15

Villa à Saint-Jean-Cap-Ferrat (Alpes-Maritimes).

Le record sur un an a été établi à Saint Jean-Cap-Ferrat, à 13 929 euros/m² pour une maison. C'est dix fois plus qu'au Tréport, dans la Manche, la ville la moins chère des côtes françaises.

Les prix montent sur le littoral français, révèle une étude publiée le 30 juillet par le MeilleursAgents. Le spécialiste de l'estimation immobilière en ligne a étudié l'évolution des prix des maisons et appartements sur l'ensemble du littoral français en regroupant les villes balnéaires en quatre zones : la Côte atlantique (de Noirmoutier à Hendaye), la Côte d'Azur (de Cassis à Menton), la Manche (de Saint-Pol-de-Léon à Wissant), et la Bretagne (de Pornic à Landunvez).

La hausse des prix est relativement homogène. Sur deux ans, elle atteint 5,8 % sur la Côte d'Azur, 5,6 % en Bretagne, 5,3 % dans la Manche et 4,9 % sur la Côte atlantique. En revanche, sur un an, la Côte atlantique (+4 %) et la Bretagne (+4,9 %) augmentent plus vite que la Côte d'Azur (+2,9 %).

Selon les experts de Meilleursagents, plusieurs raisons expliquent ce constat. En Bretagne, les prix avaient fortement baissé au cours de la dernière décennie et donc le pouvoir d'achat des Français pour des résidences secondaires a considérablement augmenté dans cette région.

Engouement pour la façade atlantique La flambée du bassin d'Arcachon (+14 % sur 2 ans) témoigne de la forte attractivité de la région Aquitaine, qui tire le littoral atlantique à la hausse. En deux ans, les prix ont bondi 19,3 % à Bordeaux. Dans cette région, les prix les plus élevés ont été observés à Lège-Cap-Ferret : 6 787 euros/m² pour un appartement et 6 267 euros/m² pour une maison.

Malgré cet engouement récent pour la façade atlant...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer