Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Polonais manifestent contre le gouvernement et ses réformes

Reuters12/03/2016 à 17:29
 (Actualisé avec manifestation contre le gouvernement) 
    par Wiktor Szary 
    VARSOVIE, 12 mars (Reuters) - Les Polonais ont manifesté en 
nombre samedi à Varsovie pour demander que le gouvernement 
respecte la Constitution, nouvelle escalade dans la 
confrontation entre les conservateurs au pouvoir et 
l'opposition, soutenue par l'Union européenne et la plus haute 
instance judiciaire du pays. 
    Brandissant des drapeaux aux couleurs de la Pologne et de 
l'Union européenne, les manifestants criaient : "Constitution!". 
Ils demandaient que le gouvernement reconnaisse une décision du 
Tribunal constitutionnel polonais qui a estimé illégales les 
réformes juridiques controversées du gouvernement. 
    Depuis sa large victoire aux élections législatives 
d'octobre dernier, le parti Droit et Justice (PiS) a fait voter 
une réforme de la haute cour qui augmente le quorum de juges 
requis pour prendre une décision et modifie l'ordre de passage 
des affaires examinées par le tribunal, autant de décisions qui 
paralysent selon l'opposition le travail des magistrats. 
    Cette réforme a incité la Commission européenne à lancer une 
procédure formelle de surveillance du respect de l'Etat de droit 
en Pologne. Les Etats-Unis, proches alliés de Varsovie, ont 
également exprimé leur inquiétude.  
    La réforme, bien que promulguée fin décembre, a été retoquée 
mercredi par le Tribunal constitutionnel lui-même mais le 
gouvernement refuse de publier ce jugement au journal officiel, 
car il estime que le Tribunal aurait dû prendre sa décision en 
vertu des nouvelles règles qu'il a édictées et estime donc cette 
décision illégale.  
    Le gouvernement a réitéré samedi son refus de publier la 
décision du Tribunal au journal officiel. La réforme est donc 
aujourd'hui plongée dans un vide juridique. 
    Le gouvernement estime que le Tribunal constitutionnel, qui 
était un allié du précédent gouvernement, a trop de pouvoirs et 
veut bloquer les réformes pour lesquelles il a été élu, ce que 
démentent le Tribunal et les groupes de défense des droits de 
l'homme. 
     
    "L'ORDRE CONSTITUTIONNEL" 
    Samedi, la foule s'est rassemblée devant le bâtiment du 
tribunal constitutionnel où une large banderole demandait : 
"rétablissez l'ordre constitutionnel". La foule a ensuite marché 
vers le palais présidentiel dans la vieille ville de Varsovie, 
remplissant une grande partie des trois kilomètres de trajet. 
    Sur Twitter, un responsable de la ville a estimé le nombre 
de manifestants à plus de 50.000. 
    "Il y a des années, les Polonais ont manifesté pour changer 
le système politique", a déclaré Ryszard Petru, ancien 
économiste à la Banque mondiale, en faisant allusion au combat 
du syndicat Solidarité de Lech Walesa contre le régime 
communiste au début des années 80. 
    "Aujourd'hui, nous protestons pour nous assurer qu'ils ne le 
changerons pas subrepticement", a-t-il ajouté. 
    Lors d'une conférence de presse, le porte-parole du 
gouvernement Rafal Bochenek a déclaré que l'exécutif ne 
reconnaissait pas la décision du Tribunal constitutionnel. 
    "Nous maintenons notre position selon laquelle le 
gouvernement polonais ne peut pas publier les déclarations de 
certains juges du Tribunal constitutionnel, qui ne sont pas 
fondées sur la loi", a-t-il dit.  
    Il a ajouté que le Parlement allait débattre d'une décision 
rendue vendredi par la Commission de Venise, la commission 
consultative du Conseil de l'Europe, qui a appelé le 
gouvernement polonais à reconnaître le verdict du Tribunal 
constitutionnel sur les réformes.   
    L'avis de la commission de Venise n'est pas contraignant 
mais devrait influer sur la décision que prendra la Commission 
européenne concernant le respect de l'Etat de droit en Pologne. 
Bruxelles a promis d'examiner son jugement le mois prochain. 
 
 (Jean-Stéphane Brosse et Danielle Rouquié pour le service 
français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.