Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les pilotes acceptent le plan de restructuration d'Air France

Reuters16/08/2012 à 23:36

LE PLAN DE RESTRUCTURATION D'AIR FRANCE APPROUVÉ PAR LES PILOTES

PARIS (Reuters) - Les pilotes d'Air France se sont déclarés favorables au plan de restructuration de la compagnie en difficulté, selon le résultat du référendum organisé par le Syndicat national des pilotes de lignes (SNPL), largement majoritaire, dont les résultats ont été communiqués jeudi.

Le SNPL, qui représente 72% des voix au sein des pilotes d'Air France, précise dans un communiqué qu'ils ont approuvé à l'accord à hauteur de 67%.

Le plan de restructuration d'Air France prévoit 5.122 suppressions de postes d'ici fin 2014 dans le cadre du plan "Transform 2015" qui vise à économiser deux milliards d'euros pour réduire d'autant la dette du groupe franco-néerlandais.

La direction d'Air France s'était montrée optimiste, après l'avis favorable rendu par le conseil syndical du SNPL début juillet. Le taux de participation du référendum est de 83%.

"Cette forte mobilisation témoigne de l'importance de l'enjeu et de la volonté des pilotes de ligne d'Air France d'agir pour le nécessaire rétablissement de la situation économique de la compagnie", dit le SNPL dans un communiqué.

Le personnel au sol, qui représente la grande majorité des effectifs, a accepté le plan le 10 juillet, mais les hôtesses et stewards l'ont rejeté fin juillet.

Air France a estimé à 550 personnes les sureffectifs au sein des pilotes.

Comme la compagnie a toujours besoin d'un volet de pilotes disponibles pour parer aux variations du trafic, il ne leur a pas été proposé de plan de départs volontaires contrairement aux autres catégories de personnel.

Parmi les mesures destinées à faire des économies, la direction d'Air France a proposé à une soixantaine de pilotes volontaires d'aller travailler pendant trois ans dans sa filiale "low cost" Transavia France, promise à une montée en puissance.

Le Syndicat des pilotes d'Air France (SPAF), minoritaire, avait fait grève fin juillet contre le plan "Transform 2015".

En réduisant ses effectifs, Air France espère économiser 900 millions d'euros, soit la moitié des réductions de coûts attendues pour la compagnie, largement responsables des pertes du groupe franco-néerlandais.

L'action Air France-KLM a clôturé en baisse 0,23% à 4,25 euros, donnant une capitalisation de 1,3 milliard. Elle a regagné 7% depuis le début de l'année après avoir chuté de 71% en 2011. Les analystes voient dans le plan "Transform 2015" un levier indispensable à la remontée du cours.

Ils soulignent cependant que le plan d'Air France-KLM ne suffira peut-être pas à lui seul à redresser le groupe dans un secteur aérien sous la menace d'une nouvelle déflagration économique en Europe et sous le poids d'un baril de pétrole proche de 100 dollars au moment où l'euro s'affaiblit.

Air France-KLM a publié fin juillet une perte de moitié sa perte d'exploitation au deuxième trimestre grâce à une hausse de ses recettes par passager et à des économies.

Cyril Altmeyer, édité par Nicolas Delame


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.