1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les petits producteurs français à la conquête de Singapour

Le Parisien24/03/2018 à 19:05

Les petits producteurs français à la conquête de Singapour

Une banda du Sud-Ouest qui joue à tout rompre. Des chants basques. Des huîtres, du fromage, du vin, de la charcuterie, des cannelés... Et au milieu de cette ambiance festive, des expatriés français mais aussi des Singapouriens tout sourire. « C'est incroyable, lance Syamim, la trentaine. Vos produits sont merveilleux. On adore la France. » A côté de lui, sa compagne ne cesse de filmer et photographier les aliments et de demander aux producteurs français présents des explications sur leur provenance, leur histoire. Le Bistro-épicerie So France à Singapour vous accueille dès ce soir! #sofrancebistro @InVivoGroup @lesproduitsdeNA pic.twitter.com/DXRFP4NDc0-- Perrine Ferras (@PerrineSendra) 22 mars 2018Pourquoi tant d'agitation dans la chaleur humide de cette cité-Etat de 5,6 millions d'habitants ? L'ouverture mercredi dernier du premier bistrot épicerie « So France » au pied des gigantesques tours jumelles Duo Galleria, dans un nouveau quartier d'affaires. Un concept inédit piloté à la fois par la région Nouvelle-Aquitaine mais aussi par InVivo, l'un des premiers groupes coopératifs français (5,5 Mds€ de chiffre d'affaires).Exporter le savoir-vivre à la françaiseCe géant de l'agriculture française (10 200 employés dans 34 pays), acteur majeur de l'exportation de céréales, a décidé de se diversifier dans la vente au grand public. Déjà à la tête des magasins Gamm vert, il a lancé « Frais d'ici » - enseignes dans lesquelles les producteurs locaux vendent leurs marchandises - et vient de racheter Jardiland, une opération qui doit encore être validée par l'Autorité de la concurrence. LIRE AUSSI > L'Amérique trinque à la santé du roséAvec sa nouvelle marque So France, InVivo pose la première pierre d'une nouvelle stratégie mondiale et se pose désormais comme un exportateur du savoir-vivre à la française.Un projet à 3 M€« Avec Frais d'ici notamment, nous avions déjà des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mxnagg
    24 mars20:12

    Et ouais au debut on fait bosser des petits artisans et on se fait plaisirs PUIS les petits artisants explose les prix parcequ'il y a pas de raisons et on se retrouve avec des probleme d'Appro regulier, des problemes Sanaitaires et ensuite on Balance de L'industrielle lourd parceque de toutes Facon "les clients font pas la differences et viennent pour l'ambiance et le cadre" A Paris c'est Pareil partout.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer