1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les oeuvres d'art ne seront pas soumises à l'ISF, dit Ayrault
Reuters16/10/2012 à 12:12

PARIS (Reuters) - Les oeuvres d'art ne seront pas intégrées dans l'assiette de l'impôt sur la fortune (ISF) et il n'y aura pas de supplément de redevance audiovisuelle pour les résidences secondaires en France, a déclaré mardi le Premier ministre sur Europe 1.

La commission des finances de l'Assemblée nationale a voté le 10 octobre un amendement intégrant les oeuvres d'art d'une valeur supérieure à 50.000 euros dans l'ISF, à la demande du rapporteur socialiste du budget, Christian Eckert.

Le président socialiste de la commission des affaires culturelles, Patrick Bloche, a pour sa part déposé un amendement au projet de budget 2013 imposant une redevance de 64 euros pour les postes de télévision dans les résidences secondaires en France métropolitaine et de 41 euros outre-mer.

Jean-Marc Ayrault a rejeté mardi ces deux propositions.

"Il n'y aura pas d'intégration, dans le calcul de l'impôt sur la fortune, des oeuvres d'art", a-t-il déclaré à Europe 1 "C'est la position du gouvernement."

En revanche, étendre la redevance TV aux résidences secondaires, "ce n'est pas la position du gouvernement", a ajouté le Premier ministre.

Emmanuel Jarry, édité par Patrick Vignal

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M6749774
    16 octobre10:30

    Chercher qui sont les richissimes collectionneurs. Ceux qui ont influencé le gouvernement sont de gauche. L'argument c'est de ne pas faire partir les oeuvres d'art à l'étranger. Pour les chefs d'entreprises l'argument n'a pas été retenu. Les oeuvres d'art sont planquées dans des caves alors que les entrepreneurs sont créateurs de richesse et d'emplois. Le couple Hollande/Ayrault de nul il devient dangereux.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer