Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les océans se réchauffent fortement, selon une étude américaine

Reuters18/01/2016 à 18:43

UNE ÉTUDE MONTRE UNE AGGRAVATION DU RÉCHAUFFEMENT DU CLIMAT

OSLO (Reuters) - La quantité de chaleur absorbée par les océans du globe a fortement augmenté au cours des 20 dernières années, signe d'une aggravation du réchauffement du climat de la planète malgré le ralentissement de la hausse des températures constaté jusqu'à récemment sur les terres, montre une étude américaine rendue publique lundi dans la revue scientifique Nature Climate Change.

La tendance au réchauffement des eaux des océans déplace les stocks de poissons vers les pôles, détériore les récifs coralliens et fait monter le niveau des mers, car l'eau se dilate à mesure que sa température augmente.

L'étude, qui porte sur la température des océans jusqu'à plus de 2.000 mètres de profondeur, conclut que "la moitié de la chaleur captée par les océans depuis 1865 a été absorbée depuis 1997", l'année 1865 étant retenue comme le début d'un recours de plus en plus important aux combustibles fossiles.

Et plus d'un tiers de la hausse de quantité de chaleur absorbée par les océans depuis 1997 se retrouve à des profondeurs supérieures à 700 mètres - une partie des océans qui est rarement étudiée, écrivent les auteurs du rapport.

"Nous nous attendons à ce que les grandes profondeurs océaniques absorbent à l'avenir une quantité accrue de chaleur", écrit dans un courriel à Reuters l'auteur principal de cette étude, Peter Gleckler, du laboratoire LLNL (Lawrence Livermore National Laboratory), installé en Californie, qui dépend du département américain de l'Energie.

L'augmentation de l'absorption de chaleur des océans coïncide avec un ralentissement singulier du rythme de hausse des températures sur les terres depuis la fin des années 1990, alors même que les émissions de gaz à effet de serre continuent d'augmenter. Ce ralentissement est peut-être révolu maintenant, étant donné les températures moyennes record de 2015 et de 2014.

Les scientifiques estiment qu'il est difficile de juger le rôle de l'absorption de chaleur par les océans dans ce que les climatologues du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) appellent un "hiatus" du réchauffement à la surface des terres.

"Le 'hiatus' est un phénomène de surface. La Terre continue de se réchauffer, et les océans absorbent l'essentiel de cette chaleur", déclare Matt Palmer, climatologue du British Met Office, qui n'a pas pris part à l'étude américaine.

(Alister Doyle; Eric Faye pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.