Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les nationalistes hindous l'emporteraient aux élections en Inde

Reuters12/05/2014 à 19:26

LES NATIONALISTES HINDOUS L'EMPORTERAIENT EN INDE

par Shyamantha Asokan

BENARES Inde (Reuters) - Le nationaliste hindou Narendra Modi, du parti Bharatiya Janata (BJP), pourrait devenir le prochain Premier ministre de l'Inde, si l'on en croit les premières projections rendues publiques après la clôture, lundi, des élections législatives qui ont été échelonnées sur cinq semaines.

Selon l'institut C-Voter, l'Alliance nationale démocratique, dominée par le BJP, devrait obtenir 289 sièges à la chambre basse du Parlement, contre 101 pour l'alliance conduite par le Parti du Congrès, ce qui serait le pire résultat jamais enregistré par la formation au pouvoir.

Selon les projections d'un autre institut, Cicero, l'Alliance nationale démocratique obtiendrait de 261 à 283 sièges. Il faut un minimum de 272 sièges pour avoir la majorité à la Lok Sabha, ou Chambre du peuple. Ce seuil est souvent obtenu grâce à l'apport de partis régionaux.

Les résultats officiels devraient être connus vendredi.

Le passé récent incite cependant à la plus grande prudence concernant les premières projections : lors des deux précédentes élections législatives, en 2004 et en 2009, les tendances dessinées sur la base des sondages à la sortie des urnes s'étaient révélées spectaculairement erronées. En 2004, elles avaient notamment annoncé la victoire du BJP alors qu'au bout du compte, c'est le Parti du Congrès qui s'était imposé.

Après cinq semaines et dix phases, le scrutin dans la démocratie la plus peuplée de la planète, avec 815 millions d'électeurs inscrits, s'est déroulé globalement dans le calme mais des épisodes de violence localisés ont endeuillé le processus électoral.

RADICALISATION ?

Narendra Modi est le premier candidat déclaré au poste de Premier ministre à avoir brigué les suffrages des électeurs de Bénarès, ville sainte des hindous au bord du Gange, dans l'Etat de l'Uttar Pradesh.

Son choix a été largement interprété comme la volonté de renforcer son emprise sur les nationalistes hindous, pour lesquels l'Inde est avant tout un pays hindou.

Ses adversaires y voient les ferments d'une nouvelle radicalisation des relations avec la communauté musulmane, à l'image des émeutes interreligieuses de 2002 dans le Gujarat qui avaient fait plus de 1.000 morts, des musulmans pour la plupart.

La Cour suprême a jugé que Narendra Modi, malgré les accusations de ses adversaires, n'avait joué aucun rôle dans ces violences. Mais Mohammad Sabir Falahi, qui dirige à Bénarès le Jamaat-e-Islami Hind, un groupe communautaire musulman, a affirmé qu'"on ne pardonnerait ni n'oublierait jamais le rôle de Narendra Modi dans les émeutes du Gujarat contre les musulmans".

Les craintes de violences avaient été alimentées par la mort d'une trentaine de musulmans, massacrés fin avril-début mai dans l'Etat enclavé d'Assam, près du Bangladesh.

Les rivaux de Modi ont affirmé que les discours du chef de file du BJP, et ses appels à l'expulsion d'immigrés clandestins venus du Bangladesh, n'étaient pas étrangers à cette explosion de violences.

(Henri-Pierre André et Eric Faye pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.