Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les murs hauts en couleur de Vitry, capitale du street art

RelaxNews06/08/2013 à 16:26

Vitry-sur-Seine attire les street artists du monde entier. l i g h t p o e t

(AFP) - Ville de béton et de pavillons, Vitry-sur-Seine est devenue en quelques années une des capitales mondiales du street art, vitrine des artistes et rendez-vous incontournable des amoureux de ce mouvement urbain qui a transformé les rues de cette commune du Val-de-Marne en galerie à ciel ouvert.

Du pochoir au graffiti, de l'affiche à l'autocollant apposé "à la vandale", de la fresque monumentale aux boîtes à lettres peintes d'où surgissent les visages éthérés, familiers et intimes de l'artiste C215, Vitry-sur-Seine offre une incroyable diversité d'oeuvres réalisées par des artistes venus des quatre coins de la planète.

Venus du Brésil, d'Australie, d'Argentine, du Canada, d'Italie, d'Angleterre, d'Autriche, des Etats-Unis et bien sûr de France, combien sont-ils à avoir oeuvré dans cette commune située à un jet de RER de Paris, autrefois industrieuse et dont l'urbanisme est fortement marqué par l'habitat social?

"Il y a pas loin d'une centaine d'artistes qui sont intervenus sur Vitry", avance la photographe Nath Oxygène (un pseudonyme, ndlr). "Il y a Berlin, Paris, Londres, Barcelone et Vitry... C'est devenu la Mecque".

"Vitry ? Un des seuls endroits où il y a des fresques partout. C'est incontournable", témoigne Dan 23, artiste strasbourgeois, connu notamment pour habiller les murs de ses portraits d'une grande beauté formelle.

Si le gros de la "production" suit l'axe entre la gare RER et l'hôtel de ville pour déborder dans les rues adjacentes, le travail des street-artistes s'aventure dans des quartiers plus excentrés, pavillons ou cités.

Bienveillance de la mairie

Mais pas de guide ou de plan détaillé, il revient au curieux ou à l'amateur éclairé de découvrir cet art éphémère et fragile par nature, qui apparaît et disparaît des murs.

"Il faut se donner la peine d'aller dans des quartiers où on n'aurait jamais mis les pieds", observe Brigitte Silhol, qui a publié en 2011 avec sa comparse Nath Oxygène et une habitante de Vitry, Juliette Rouly, un riche ouvrage sur le street art à Vitry (Vitry vit le street art) et s'apprête à récidiver à l'automne (Vitry, ville street art).

"Ca rend la chose plus poétique", commente pour sa part Christian Guémy, alias C215, graffeur et pochoiriste mondialement reconnu, Vitriot d'adoption, il fut à l'origine de l'explosion du street art dans la ville lorsqu'il s'y implanta au carrefour des années 2008 et 2009.

Aujourd'hui, C215, qui vient de terminer une immense fresque sur le boulevard Stalingrad entre Ivry et Vitry, se définit comme un "relais" entre les street artistes venus d'ici ou d'ailleurs et la ville.

La bienveillance des autorités, notamment la mairie et les bailleurs sociaux, fait le reste, dans une commune où l'art a pris ses quartiers depuis des décennies grâce à une politique culturelle volontariste et généreuse symbolisée par le Mac Val, premier musée d'art contemporain à avoir ouvert ses portes en banlieue, en 2005.

"Il y a une présence de l'art dans la ville, jamais rien n'est là par hasard", commente Bruno David, directeur du service culture et M. street art à Vitry. "La ville a un rôle de bienveillance mais n'a pas de politique culturelle sur le street art", ajoute-t-il. "C'est un mouvement qui par essence, est éphémère et en dehors des institutions."

Ephémère, "cet art de la rue", selon C215, n'en a pas moins créé un tourisme photographique qui permet à ces oeuvres, dont la poésie se niche dans la précarité, de trouver sur internet une forme de postérité et un écho qui dépasse très largement les 11,64 km2 de Vitry.

Une seconde vie sur le net qui réjouit Dan 23, lui qui définit son travail dans la rue comme "mettre du beau, mettre un morceau de musique qui fait du bruit dans des endroits gris".

grd/at/ed


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.