1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les mesures que pourrait annoncer Emmanuel Macron dans son allocution
Boursorama avec AFP Services15/04/2019 à 15:58

Après trois mois de grand débat, le chef de l'État doit présenter une première salve de mesures ce lundi 15 avril, avant une conférence de presse - la toute première de son quinquennat - mercredi.

Emmanuel Macron à l'Élysée, le 12 avril ( POOL/AFP / LUDOVIC MARIN )

Quelles annonces seront faites par Emmanuel Macron ? Ce lundi soir, le chef de l'État s'exprimera à la télévision dans une allocution filmée depuis l'Élysée, à 20 heures, pour présenter "les chantiers d'action prioritaires" et "les premières mesures concrètes". "Nous avons décidé de transformer les colères en solutions", a assuré le président de la République dans un tweet, où figure une vidéo reprenant des extraits de son tour de France pour le grand débat.

o LES MESURES FISCALES SOUTENUES PAR LES FRANÇAIS

Parmi les pistes évoquées figurent une baisse de l'impôt sur le revenu, avec l'éventuelle mise en place de nouvelles tranches pour le rendre plus progressif, ainsi que la réindexation des "petites retraites" sur l'inflation. Ces mesures sont plébiscitées respectivement par 82% et 88% des Français, selon un sondage Ifop publié dimanche 14 avril par le JDD.

o DÉSERTS MÉDICAUX, RÉFÉRENDUM ET FUSION DES AIDES SOCIALES

Selon cette enquête, une large majorité de Français (87%) juge nécessaires d'obliger les médecins à s'installer dans les déserts médicaux. Plus de trois sur quatre sont favorables à "un assouplissement des conditions permettant aux citoyens de proposer des référendums" (76%) et 72% se prononcent pour "une allocation unique en direction des plus démunis qui fusionnerait toutes les aides sociales existantes". En revanche, 54% sont contre la suppression de l'ENA.

o FIN DES AVANTAGES POUR LES ANCIENS PRÉSIDENTS

Également sur la table : la prise en compte du vote blanc, la suppression des avantages des anciens présidents, Premiers ministres et ministres, mais aussi la création de conseillers territoriaux et l'amélioration du paiement de la pension alimentaire aux mères célibataires. Certains réclament également l'assouplissement de la limitation de vitesse à 80km/h.

"La réponse sera massive", a assuré vendredi 12 avril Stéphane Séjourné, directeur de la campagne de La République en marche pour les européennes. Dans un deuxième temps, Emmanuel Macron tiendra mercredi la première conférence de presse en France de son quinquennat, où il détaillera les chantiers dévoilés ce lundi et fera "de nouvelles annonces", a indiqué son entourage.

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • trebi
    15 avril17:01

    Mais notre roitelet est sourd d'oreille, je ne m'attends donc à rien ce soir.

    Signaler un abus

  • trebi
    15 avril17:00

    Les français veulent plus de démocratie horizontale, des services publics qui fonctionnent et qui sont au service des usagers (écoles, hôpitaux...) et qui permettent d'évoluer socialement et de s'éduquer, et de se soigner correctement, du travail qui rémunère suffisamment (rapport salaire/coût de la vie), du logement dont le coût ou le loyer soit accessible en travaillant et/ou en économisant. Enfin un ascenseur social qui redémarre et pas seulement vers les étages inférieurs.

    Signaler un abus

  • wanin
    15 avril16:31

    Créer des fonctionnaires territoriaux ? Comme si on n'en avait pas déjà de trop, des fonctionnaires ! Souvenons-nous de Clémenceau : "la France est un pays très fertile : on y plante des fonctionnaires, il y pousse des impôts".

    Signaler un abus

  • Rallye67
    15 avril16:25

    la retraite à 40 ans, l'essence à .0,50 cents, plus de limitation de vitesse. TOut ça aprés 2022 bien sur

    Signaler un abus

  • gouraudp
    15 avril16:09

    Donc on as les voyants qui annoncent ce qu'il pourrait dire , et ceux qui sont déjà pas content de ce qu'il vas dire...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer