Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les marques étrangères peinent à s'imposer en Chine

Reuters01/07/2014 à 20:41

LES MARQUES ÉTRANGÈRES PEINENT À S'IMPOSER EN CHINE

PÉKIN (Reuters) - Les marques étrangères peinent à s'imposer dans le secteur des biens de consommation en Chine où elles sont confrontées à la concurrence farouche de leurs concurrents locaux, montre une étude publiée mardi, selon laquelle environ 60% des entreprises étrangères ont perdu des parts de marché.

L'enquête réalisée par Bain & Company et Kantar Worldpanel auprès de 40.000 foyers souligne que les fabricants étrangers de produits cosmétiques et dermatologiques et de brosses à dents ont perdu 5% de parts de marché en Chine en 2013 tandis que leurs concurrents chinois ont progressé.

Du côté des boissons, laits infantiles et produits de nettoyage ménagers, les fabricants étrangers ont cédé entre 1 et 3% de parts de marché en 2013 dans la deuxième économie du monde.

Si l'étude ne donne pas d'explications détaillées, elle fournit plusieurs exemples.

Dans le secteur des boissons non alcoolisées, le géant chinois Hangzhou Wahaha Group a vu sa part de marché croître de 3,8% l'année dernière à la faveur d'une vaste campagne de publicité et du lancement de nouveaux produits. En revanche, celle des entreprises étrangères a fondu de 6,3%.

A contrario, les fabricants étrangers de shampoing et de gâteaux ont de quoi ce réjouir. L'allemand Henkel, qui possède la marque Schwarzkopf, a vu sa part de marché augmenter de 1,2% et la marque de gâteaux Chips Ahoy! de Mondelez International a gagné 0,3% de parts de marché.

Pour réaliser cette enquête, 106 catégories de biens de consommation, représentant plus de 80% du marché chinois, ont été passées au crible.

Il en ressort que les consommateurs chinois sont les plus enclins à acheter en ligne depuis leurs smartphones et leurs ordinateurs, la Chine étant le premier marché mondial de la distribution en ligne.

En 2013, les ventes en ligne des biens suivis par l'enquête ont bondi de 42%, notamment dopées par les produits de beautés et ceux pour bébés.

Le dynamisme du commerce en ligne a détourné les consommateurs des magasins physiques, peut-on lire dans l'étude, mais les achats de biens de consommation en magasins représentent encore 97% des ventes en Chine.

(Aileen Wang, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Benoît van Overstraeten)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.