Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les marques de luxe investissent les réseaux sociaux pour s'adresser au consommateur

RelaxNews01/10/2012 à 20:06

Erika Bearman, en charge des relations publiques pour le styliste Oscar de la Renta, est très présente sur les réseaux sociaux. All rights reserved

(AFP) - Les marques de luxe, présentes ces jours-ci à Paris pour la semaine de la mode, font un usage de plus en plus poussé et créatif des réseaux sociaux, pourtant snobés à leurs débuts, pour s'adresser directement au consommateur et lui donner une sensation de proximité.

Après la multiplication des défilés retransmis sur YouTube, Facebook ou les sites internet des créateurs, qui ont vite compris l'intérêt du web, le nouveau territoire à conquérir était celui des réseaux sociaux.

"Les marques de luxes sont distribuées par des tiers, grands magasins ou boutiques de parfumerie, et leur communication passe beaucoup par la presse féminine. Là, avec les réseaux sociaux, elles peuvent s'adresser directement au consommateur", explique à l'AFP Olivier Billon qui conseille les marques dans leur stratégie à adopter dans ce nouvel univers.

Pour la deuxième année consécutive, il organisait, la veille de la "Fashion week", FLOW, un évènement consacré à l'univers du luxe, des réseaux sociaux et du web.

Amy Cole, vice-présidente en charge des opérations commerciales chez Instagram, l'application de partage de photos achetée un milliard de dollars en avril par Facebook, faisait partie des intervenants.

"Les marques de mode ont rapidement adopté notre plateforme parce que leur univers colle bien avec le côté visuel d'Instagram", déclare à l'AFP la 7e embauchée de cette start-up de 16 personnes qui compte quelque 100 millions d'utilisateurs à travers le monde.

Distance et proximité

"Lors de la fashion week, on voit des marques qui postent des photos en amont de l'évènement pour faire monter la tension. Pendant, il y a aussi les coulisses. De façon générale, des marques comme Zac Posen, Marc Jacobs, et Burberry sont très actives chez nous", poursuit-elle.

"Instagram donne un moyen aux marques de raconter leur histoire à leurs clients. Elles construisent ainsi une relation privilégiée et émotionnelle avec leurs fans qui peut être extrêmement forte", conclut-elle.

Pour Olivier Billon, les marques de luxe, en plus d'être "ultra-créatives et audacieuses", ont des "choses à raconter, à la différence de marques mondialement connues et puissantes comme Visa ou General Electric". "Elles sont en permanence dans la création de distance et de proximité, c'est un paradoxe qu'elles cultivent", ajoute-t-il.

Erika Bearman, en charge des relations publiques pour le styliste Oscar de la Renta, "est un modèle du genre", selon Olivier Billon. "Avec son simple téléphone, elle a réussi à avoir plus de 100.000 personnes qui la suivent sur Instagram. Les gens adorent savoir à quoi ressemble la journée de quelqu'un qui travaille pour Oscar de la Renta".

"En direct depuis les coulisses d'une des plus prestigieuses marque de mode au monde", indique l'intitulé du compte d'Erika Bearman, "oscarprgirl", où se mêlent photos de mannequins, de défilés, d'articles de mode, de moments en compagnie du styliste dominicain.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.