1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les labos d'analyses biologiques baissent le rideau pendant trois jours
Le Parisien21/10/2019 à 20:27

Les labos d'analyses biologiques baissent le rideau pendant trois jours

Cette fois, les cabinets ferment toute la journée ! Furieux des économies qui leur sont imposées pour 2020, et faute d'avoir été entendus, disent-ils, les laboratoires de biologie médicale passent à la vitesse supérieure. Une ultime action alors que se discute depuis ce lundi à l'Assemblée nationale le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2020. Un texte qui va leur imposer 170 millions d'euros d'économies.A raison de 500 000 patients accueillis chaque jour dans les 3 864 laboratoires implantés en France, c'est donc potentiellement 1,5 million de patients qui vont être impactés par ces fermetures pendant 72 heures.Après une grève partielle du 23 septembre au 1er octobre derniers, lors de laquelle 95 % des laboratoires de biologie médicale ont fermé boutique le matin, les quatre syndicats du secteur (SDB, SNMB, SLBC, SJBM) et le réseau des laboratoires en France (l'APBM), qui fédère les grands groupes, appellent à une fermeture totale des cabinets de proximité à partir de ce mardi 22 octobre et jusqu'au 24 inclus. Attention donc si vous avez des examens de sang, d'urine, etc. à réaliser, vous n'aurez plus comme recours que les services hospitaliers d'analyses.Baisse programmée de «10 % sur trois ans des financements dédiés»« Ni la réunion des 1er octobre, et ni celle du 17 entre les représentants des biologistes médicaux et la Caisse Nationale d'Assurance Maladie n'ont permis des avancées significatives », constatent les syndicats pour justifier le durcissement de leur mouvement. Ils estiment que la baisse programmée de « 10 % sur trois ans des financements dédiés » au remboursement des analyses va placer la profession « dans une situation de rupture économique majeure et de dégradation inéluctable de l'offre de biologie médicale de proximité ». Avec pour conséquences « la fermeture de nombreux laboratoires de proximité et le licenciement du personnel qui y ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • geocor
    21 octobre23:27

    Les propriétaires de laboratoires d'analyse médicales sont les mieux payées de toutes les professions libérales, alors qu'elles sont entièrement payée par la sécurité sociale et ont des horaires limités (par rapports aux autres professions libérales). Il est temps d'arrêter cette gabegie.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer