Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Kurdes d'Irak pris au piège du conflit entre Ankara et le PKK

Reuters01/08/2015 à 01:53

WASHINGTON, 1er août (Reuters) - La région du Kurdistan irakien subit les conséquences des frappes menées par la Turquie contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le nord de l'Irak, a déclaré vendredi un diplomate kurde d'Irak, appelant les deux parties à conclure un cessez-le-feu. "Nous sommes pris entre deux feux", a dit à des journalistes Falah Moustafa Bakir, chargé des Affaires étrangères au sein du gouvernement du Kurdistan irakien. Ankara a visé à plusieurs reprises des camps installés par le PKK dans le nord de l'Irak en réponse à une série de meurtres ciblant des policiers et des soldats turcs imputés au groupe d'activistes kurdes. Les Etats-Unis ont dit soutenir les frappes contre le PKK, qu'ils qualifient de groupe terroriste, tout en apportant leur soutien aux forces kurdes qui combattent l'Etat islamique en Syrie et en Irak. Le secrétaire à la Défense américain, Ashton Carter, a d'ailleurs dit la semaine dernière que les combattants kurdes, ou peshmergas, étaient un modèle à suivre pour vaincre l'Etat islamique. ID:nL5N1041GU Falah Moustafa Bakir s'est efforcé de ne pas critiquer ouvertement la Turquie contrairement au gouvernement irakien qui a condamné les attaques contre le PKK, qualifiées d'atteintes à la souveraineté irakienne. Il a toutefois reconnu que les Kurdes d'Irak subissent les conséquences de ces frappes. "Nous sommes affectés parce que ce sont des zones montagneuses frontalières de la région du Kurdistan qui ont été bombardées", a dit Falah Moustafa Bakir. "Des gens ont été déplacés, certains ont été blessés", a-t-il ajouté, disant espérer que les deux parties concluent un cessez-le-feu. Falah Moustafa Bakir n'a pas été en mesure de fournir de chiffre sur le nombre de personnes déplacées. Prié de donner son opinion sur les frappes, il a répondu que les deux camps étaient à blâmer. "Nous ne serons jamais d'accord avec le PKK pour dire que le cessez-le-feu est terminé, pas plus que nous acceptons que la région soit bombardée parce que ce n'est pas une solution", a-t-il dit, tout en soulignant qu'Ankara a refusé d'engager un processus de paix avec le PKK. Des minorités kurdes vivent en Syrie, en Turquie, en Irak et en Iran mais aucune d'entre elles ne dispose de son propre Etat. Les kurdes irakiens administrent toutefois une région autonome dans le nord de l'Irak depuis le début des années 1990. Cette région est frontalière de celle que contrôlent les combattants kurdes en Syrie. (Phil Stewart,; Nicolas Delame pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.