Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les Karabatic condamnés à deux mois avec sursis et 10.000 euros d'amende

Reuters 01/02/2017 à 15:39

LES KARABATIC CONDAMNÉS À DEUX MOIS AVEC SURSIS ET 10.000 EUROS D'AMENDE

TOULOUSE (Reuters) - Nikola Karabatic, le meneur de l'équipe de France de handball qui vient de remporter son sixième titre de championne du monde, a été condamné mercredi à deux mois de prison avec sursis et 10.000 euros d’amende pour "escroquerie" dans l'affaire des paris suspects lors du match Montpellier-Cesson en mai 2012.

Son frère Luka Karabatic, également membre de l’équipe de France a écopé de la même peine devant la cour d'appel de Montpellier, a-t-on appris auprès de ses avocats.

Cette condamnation de la star du handball français et de son frère cadet contre lesquels le parquet général avait requis 40.000 euros d'amende, intervient trois jours après la victoire des Bleus contre la Norvège à Paris au championnat du monde.

En première instance, en juillet 2015, Nikola et Luka Karabatic avaient été condamnés respectivement à 10.000 euros et 15.000 d’amende.

Les compagnes des deux joueurs, Géraldine Pillet et Jennifer Priez, ont écopé d’une amende de 10.000 euros comme en première instance.

A l’énoncé de la décision, Me Philippe Némusat l’un des avocats des deux médaillés olympiques et de leur compagne, s’est dit "déçu et surpris".

"Dans ce dossier, les éléments constitutifs d’une escroquerie ne sont pas réunis. Juridiquement, la relaxe s’imposait", a déclaré l’avocat à Reuters et évoquant la possibilité d’un pourvoi en cassation.

"FRAUDE COLLECTIVE"

Onze autres personnes, parmi lesquelles d’anciens coéquipiers des frères Karabatic, condamnés en première instance pour escroquerie ou complicité d’escroquerie à des amendes allant de 1.500 euros à 30.000 euros, ont écopé de peines allant de 10.000 euros d’amende à 4 mois de prison avec sursis et 40.000 euros d’amende pour le buraliste Nicolas Gillet.

Dans cette affaire, seul le gardien de but de Cesson, Mickaël Robin, a été relaxé parmi les seize prévenus.

Tous les autres ont été reconnus coupables par la justice d'avoir parié ou fait parier sur la défaite du Montpellier Agglomération Hand-Ball (MAHB) à la mi-temps d'un match de championnat de France 1ere division contre l’équipe de Cesson-Sévigné (Ille-et-Vilaine) le 12 mai 2012, finalement perdu par le club montpelliérain.

L'enquête sur ces paris présumés truqués avait démarré le 18 mai 2012 après que La Française des jeux avait alerté les autorités judiciaires sur les montants des paris anormalement élevés par rapport à l'enjeu de cette rencontre.

Au total, les paris incriminés s'élevaient à près de 100.000 euros et avaient rapporté un gain d’environ 300.000 euros.

Lors des deux procès, le parquet avait pointé la synchronisation des paris à Paris, Rennes, Montpellier ou Ales qui selon lui ne pouvait s’expliquer que "par l'organisation d'une fraude collective".

Une fraude à laquelle Nikola Karabatic a affirmé être "étranger" tout au long de cette saga judiciaire.

(Johanna Decorse, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.