Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les immondices s'accumulent à Paris à la veille de l'Euro

Reuters09/06/2016 à 16:12

LES IMMONDICES S'ACCUMULENT À PARIS À LA VEILLE DE L'EURO

PARIS (Reuters) - Les ordures ménagères ont continué à s'accumuler à Paris jeudi à la veille du coup d'envoi de l'Euro de football, en raison d'une grève d'éboueurs pour protester contre le projet de réforme du Code du travail, malgré le recours à des entreprises privées.

Le trafic ferroviaire a également été de nouveau perturbé pour le neuvième jour de suite en dépit d'une nouvelle baisse du taux de grévistes, à 7,9%, selon les chiffres de la direction de la SNCF, également à l'appel de la CGT cheminots et de Sud-Rail.

L'intersyndicale CGT-FO-FSU-Solidaires-Unef-UNL-Fidl, engagée depuis trois mois dans une épreuve de force avec le gouvernement, avait également appelé les retraités à manifester.

Un prélude à la journée de mobilisation nationale prévue le 14 juin, à laquelle ces organisations ont décidé d'ajouter le 23, date du vote au Sénat du projet de loi, et le 28, jour de remise aux autorités des résultats d'une "votation citoyenne" organisée par l'intersyndicale sur ce texte.

En déplacement à Saran (Loiret), où il assistait à un congrès départemental de son organisation, le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, s'est voulu rassurant sur l’accès des supporters aux matches de l’Euro, qui débute vendredi soir.

"La CGT et ses organisations souhaitent que l’Euro se passe comme une fête populaire, que ce soit dans les stades, comme dans les fan zones", a-t-il déclaré à la presse.

Il a néanmoins réaffirmé qu'il revenait aux salariés de décider de la fin ou de la poursuite du mouvement. "Ce sont les salariés qui décident de la grève. Donc, ce sont les salariés qui décident de la reprise" du travail, a-t-il dit.

Il a invoqué une colère sourde mais "généralisée" dans les entreprises et souhaité que le gouvernement l'écoute.

"Si demain on nous dit qu’on suspend le projet de loi et qu’on discute, il n’y a plus de grève", a-t-il conclu.

APPELS SANS EFFET

Le gouvernement, qui s'est employé ces deux dernières semaines à désamorcer les conflits catégoriels et périphériques en multipliant concessions et subventions, comme à la SNCF, multiplie les appels au retour à la normale.

Des appels jusqu'ici sans effet, comme l'illustre l'accumulation d'immondices dans les rues de Paris.

Selon la fédération CGT des services publics, les chauffeurs des principaux garages de camions-bennes de la Ville de Paris étaient encore "massivement en grève" jeudi.

Un des principaux sites de traitement des ordures ménagères de la région parisienne, à Ivry-sur-Seine, restait bloqué.

Selon Patrice Furé, directeur de cabinet du président du Syctom, établissement public qui gère ces installations, deux autres usines d'incinération, à Saint-Ouen et Issy-les-Moulineaux, ont fonctionné au ralenti jeudi matin.

Selon la CGT, deux sites assurant 80% de la collecte et du traitement des ordures ménagères de l'Ariège étaient bloqués, comme l'incinérateur de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) et le principal centre de traitement des Hautes-Pyrénées.

En revanche, Air France prévoit que le mouvement de grève prévu par ses pilotes à partir de samedi n'aura que peu d'impact sur ses vols, qui seront assurés à 70 ou 80%.

Les regards se tournent maintenant vers l'Euro, avec le match d'ouverture entre la France et la Roumanie au Stade de France, une des cibles des attentats du 13 novembre 2015.

"Compte tenu du renforcement du plan de transport de la RATP, il n'y a pas d'inquiétude majeure pour l'acheminement des spectateurs", estime le service de presse de la SNCF.

"Il y aura en soirée plus d'une cinquantaine de trains sur les lignes B et D du RER, qui seront dédiés à l'acheminement vers le Stade de France", a-t-il été précisé à Reuters.

Une porte-parole de la RATP a assuré que les lignes de métro desservant le Stade de France ne seraient pas affectées par le mouvement contre la loi Travail.

(Emmanuel Jarry, avec Mourad Guichard à Orléans, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.