Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les Hongrois votent sur les quotas migratoires de l'UE

Reuters02/10/2016 à 12:32

VOTE EN HONGRIE SUR LES QUOTAS MIGRATOIRES

par Krisztina Than

BUDAPEST (Reuters) - Une large majorité de Hongrois devrait se prononcer ce dimanche contre les quotas de réfugiés proposés par la Commission européenne, lors d'un référendum que le Premier ministre Viktor Orban entend brandir face à Bruxelles.

Au pouvoir depuis 2010, Viktor Orban est l'un des plus ardents opposants aux projets de politique migratoire commune de l'Union européenne. En un an, il a posté à la frontière sud de la Hongrie des milliers de policiers et y a érigé des murs hérissés de fils barbelés.

Après avoir voté dimanche dans un quartier aisé de Budapest, le Premier ministre a déclaré aux journalistes qu'il se rendrait dès la semaine prochaine à Bruxelles pour entamer des discussions avec les institutions européennes.

"Et j'essaierai, grâce au résultat, si c'est le résultat souhaité, d'obtenir que l'on ne nous oblige pas à accepter en Hongrie des gens avec lesquels nous ne voulons pas vivre", a-t-il déclaré.

Viktor Orban a ajouté que son gouvernement pourrait préparer une réforme de la Constitution hongroise.

Dans une lettre publiée samedi dans le quotidien Magyar Idok, le Premier ministre a exhorté les huit millions d'électeurs hongrois à signifier à l'Union européenne que ses politiques sont dangereuses.

"Nous pouvons envoyer ce message, qu'il n'appartient qu'à nous, citoyens européens, de forcer ensemble l'Union à revenir à la raison, ou de la laisser s'auto-détruire", a-t-il écrit.

L'INCERTITUDE DE LA PARTICIPATION

Des centaines de milliers de réfugiés et migrants ont traversé le territoire hongrois l'an dernier, en toute vers l'Allemagne, et près de 200.000 d'entre eux ont déposé une demande d'asile en Hongrie. Cette année, le pays n'a comptabilisé que 18.000 franchissements illégaux de sa frontière.

Un rejet massif du plan de la Commission prévoyant une répartition proportionnelle des réfugiés dans les Etats membres de l'UE permettrait à Viktor Orban d'apparaître en position de forces face aux demandes de Bruxelles.

Vendredi, 1.500 personnes se sont réunies à Budapest pour protester contre le scrutin, dénonçant une propagande de haine.

Le résultat de la consultation ne fait guère de doute, près de 80% de l'opinion publique en Hongrie se prononçant contre la relocalisation des demandeurs d'asile dans le pays, selon différents sondages.

"J'ai voté non car il y a beaucoup de pauvres dans notre pays et si davantage de pauvres arrivent, nous deviendrons encore plus pauvres et nous devrons travailler davantage", a déclaré Erzsebet Virag après avoir déposé son bulletin dans l'urne près d'une gare de Budapest où des milliers de migrants avaient campé l'an dernier en attendant de pouvoir prendre un train pour Vienne, en Autriche.

La seule incertitude concerne le taux de participation qui doit, selon la constitution hongroise, dépasser les 50% afin que le résultat soit valide.

Les bureaux de vote fermeront à 17h00 GMT. Les premiers résultats sont attendus après 18h00 GMT.

(Avec Gergely Szakacs; Pierre Sérisier, Julie Carriat et Tangi Salaün pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.