1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Français massivement favorables au RIC
Reuters06/02/2019 à 11:31

LES FRANÇAIS MASSIVEMENT FAVORABLES AU RIC

PARIS (Reuters) - Neuf Français sur dix se déclarent favorables à l'instauration d'un référendum d'initiative citoyenne (RIC), l'une des revendications majeures des "Gilets jaunes", selon un sondage Ifop pour Valeurs actuelles à paraître jeudi.

Dans le détail, 59% des personnes interrogées soutiennent cette idée et disent voir précisément de quoi il s'agit et 31% sont également favorables au RIC mais ne savent pas exactement de quoi il retourne.

Seul un sondé sur dix est opposé à ce genre de consultations, selon cette enquête réalisée du 18 au 21 janvier auprès d'un échantillon de 1.210 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Plus précisément, 77% des personnes interrogées sont favorables au principe du référendum sur une proposition de loi, 72% au référendum permettant aux électeurs de se prononcer sur un texte déjà voté au Parlement et 67% au référendum révocatoire, consistant à remettre le mandat d'un élu entre les mains des électeurs.

Promu notamment par l'intellectuel controversé Etienne Chouard, le RIC a progressivement émergé, à partir de la mi-novembre, comme l'une des principales demandes dans les cortèges de "Gilets jaunes".

L'exécutif s'est montré plutôt réticent à cette innovation institutionnelle, qui "hérisse" le Premier ministre, Edouard Philippe.

(Simon Carraud, édité par Yves Clarisse)

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rodde12
    06 février13:59

    Les questions qui intéressent les français recueilleront les signatures nécessaires pourvu que les actuels dirigeants n'y mettent pas d'obstacles. Jusqu'ici ils ont soigneusement évité certaines questions comme la peine de mort, leur rémunération, leur responsabilité, et toutes les questions relatives aux dépenses publiques.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer