1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les fous de la glisse au volant de leurs monstres d'énergie

Le Point17/12/2015 à 02:36

Les fous de la glisse au volant de leurs monstres d'énergie

Un match Europe contre États-Unis dans un village russe abandonné... dans les montagnes du Japon, c'est le menu de fin d'année réservé aux fans du genre par une marque de boissons energisantes adepte de sports mécaniques, Monster Energy. Cette fois, ce n'est pas l'extravagant Ken Block qui a été mis à contribution, mais deux champions du drift, une course de glisse à la limite du tête à queue, qui font partie du scénario. Quelque peu théâtralisé, mais avec des actions dignes de Hollywood ou du dernier James Bond, les deux lascars se sont (largement) employés à martyriser les pneus de leurs montures.

Dans le camp américain, Vaughn Gittin Jr. et sa Ford Mustang RTR est opposé au Japonais Daigo Saito et son inimitable V12 hurlant dans sa Lamborghini Murcielago propulsion. Un choc des cultures, des technologies de construction automobile et pourtant des performances et des styles de pilotage au millimètre très proches. Les deux valeureux combattants de cette Battledrift se sont retrouvés dans le décor fin du monde d'un ancien parc d'attractions nippon, abandonné depuis des années. Un cadre idéal pour dramatiser la photographie de ce film et obtenir des images saisissantes avec caméras embarquées, drones et vues au raz du sol. Les panaches de fumée et les hurlements des moteurs montrent à quel point les mécaniques ont été sollicitées, et cela n'a pas...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer