Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les forces US ont tenté en vain de libérer Foley en Syrie

Reuters21/08/2014 à 06:05

(Actualisé tout du long) par Missy Ryan et Steve Holland WASHINGTON/EDGARTOWN, Massachusetts, 21 août (Reuters) - Les forces américaines ont récemment tenté de libérer James Foley et d'autres otages américains retenus en Syrie par l'Etat islamique (EI) mais cette mission secrète s'est soldée par un échec après une fusillade avec les djihadistes, les otages ne se trouvant pas à l'endroit supposé, ont déclaré mercredi des responsables américains. La divulgation de cette mission survient au lendemain de la diffusion par l'EI d'une vidéo montrant la décapitation de James Foley, journaliste américain enlevé en Syrie en novembre 2012. Cette mission autorisée par le président Barack Obama sur la base d'éléments fournis par les services de renseignement américains s'est déroulée cet été. Elle a mobilisé des moyens terrestres et aériens. Les responsables américains n'ont pas donné la date exacte de cette intervention mais ont dit qu'elle n'avait pas eu lieu au cours des deux dernières semaines. Appuyés par des hélicoptères et des avions, des membres des forces spéciales et d'autres unités militaires ont été déposés dans un endroit précis de Syrie où ils ont livré bataille à des combattants de l'Etat islamique, dont un certain nombre sont morts. Il semble qu'il s'agisse du premier affrontement direct au sol entre les Etats-Unis et les radicaux sunnites de l'EI, que Barack Obama considère comme une menace croissante au Proche-Orient en raison de leur progression en Syrie et en Irak. Les Etats-Unis bombardent depuis le 8 août des positions de l'EI dans le nord de l'Irak. Lisa Monaco, principale conseillère du président américain en matière de lutte antiterroriste, a souligné que Barack Obama avait donné son feu vert à cette mission car son conseil à la sécurité nationale considérait que chaque jour passé enre les mains des djihadistes aggravait la situation des otages. "L'administration américaine avait ce que nous pensions être des renseignements suffisants et lorsque l'occasion s'est présentée, le président a autorisé le département de la Défense à agir avec force pour récupérer nos concitoyens. Malheureusement, cette mission n'a finalement pas été un succès car les otages n'étaient pas là", explique-t-elle dans un communiqué. Parmi les otages recherchés au cours de cette mission figure aussi Steven Sotloff, un autre journaliste américain que l'Etat islamique menace d'exécuter à son tour dans la vidéo montrant la décapitation de James Foley. Les familles des otages ont été informées de cette opération "mais seulement lorsque cela ne présentait plus de risques sur le plan opérationnel", a dit un responsable de l'administration américaine. John Kirby, porte-parole du Pentagone, a déclaré sans plus de détails que cette mission "s'est concentrée sur un réseau précis de ravisseurs" au sein de l'Etat islamique. Le conseil à la sécurité nationale explique dans un communiqué avoir choisi de révéler l'existence de cette mission car plusieurs médias s'apprêtaient à le faire. (Avec Jason Szep et Warren Strobel; Bertrand Boucey pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.