1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les forces kurdes ont repris la ville irakienne de Zoumar
Reuters25/10/2014 à 18:37


(Actualisé avec précisions) ERBIL, Irak, 25 octobre (Reuters) - Les forces kurdes ont repris samedi à l'Etat islamique la ville de Zoumar, située dans le nord de l'Irak, ainsi que plusieurs villages voisins, après de lourdes frappes aériennes de la coalition internationale contre les djihadistes, apprend-on auprès des services de sécurité. Selon un responsable kurde des services de renseignement à Zoumar, les peshmergas sont arrivés de cinq directions différentes au petit matin après les frappes aériennes et ont rencontré une forte résistance des djihadistes avant de l'emporter. Un porte-parole du ministère des peshmergas a confirmé que Zoumar était désormais aux mains des Kurdes. Les frappes aériennes de la coalition internationale emmenée par les Etats-Unis ont commencé en août en Irak en soutien aux forces sur le terrain dans le but d'aider l'armée irakienne et les peshmergas à reprendre les positons prises par l'EI dans le nord et l'ouest du pays. Si les Kurdes parviennent à conserver Zoumar, cela facilitera leur avancée sur Sinjar, où les djihadistes de l'EI assiègent les membres de la minorité irakienne des Yazidis. Les progrès des forces kurdes sont ralentis par le manque d'armes lourdes et par les engins explosifs et les pièges laissés par les insurgés de l'EI. Les Kurdes avaient déjà revendiqué la reprise de Zoumar en septembre pour devoir ensuite se retirer de la ville après de lourdes pertes. Un combattant peshmerga déployé sur le secteur samedi a déclaré qu'un tireur isolé se trouvait toujours dans un village proche de Zoumar. Il a également expliqué qu'une voiture piégée avait explosé, tuant sept peshmergas. Dans un autre village, à Aïn al Heloua, 17 djihadistes de l'EI ont été faits prisonniers, indiquent les peshmergas. Ce sont tous des Turkmènes sunnites originaires de la ville voisine de Tel Afar. (Isabel Coles; Danielle Rouquié pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer