1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les femmes discriminées dans leur vie sexuelle

Reuters05/12/2017 à 06:43

LES FEMMES DISCRIMINÉES DANS LEUR VIE SEXUELLE

STRASBOURG (Reuters) - Les femmes continuent à subir des discriminations dans leur vie sexuelle et reproductive au sein de nombreux pays européens, affirme le commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe.

Dans un document thématique publié mardi à Strasbourg, Nils Muiznieks souligne que si certains pays européens sont parmi les plus avancés au monde dans ce domaine, d'autres affichent des retards incompatibles avec leurs engagements internationaux, quand ils ne reculent pas, sur l'accès à l'avortement ou la contraception notamment.

"Dans certains pays, les lois et les politiques menées violent, limitent ou mettent en cause les droits des femmes à exercer leur vie sexuelle et reproductive sans mettre en péril leur santé", affirme-t-il.

"De plus, on observe une tendance préoccupante dans l'ensemble de l'Europe et plus particulièrement dans certains pays à revenir en arrière sur les garanties obtenues par les femmes, notamment en introduisant des restrictions aux droits à l'avortement et à la contraception ", ajoute l'ancien ministre letton à l'Intégration sociale.

Le rapport cite l'Arménie, la Macédoine, la Géorgie, la Russie et la Slovaquie parmi deux qui ont récemment durci les conditions d'accès à l'avortement.

Si les quatre cinquièmes des 47 Etats membres du Conseil de l'Europe ont légalisé l'interruption volontaire de grossesse, dont 36 sans restrictions quant aux raisons invoquées par la femme, huit l'interdisent toujours, sauf circonstances exceptionnelles telles que mise en danger de la vie de la mère : Andorre, l'Irlande, le Liechtenstein, Malte, Monaco, l'Irlande du Nord, la Pologne et Saint-Marin.

"Les conséquences de ces lois sur la santé et les droits de l'homme sont graves", estime Nils Muiznieks qui évoque les voyages à l'étranger, les avortements clandestins et la crainte du tribunal qui peut les dissuader de se faire soigner en cas de complications.

La contraception elle-même n'est pas encore un droit dans tous les pays, faute d'information ou de moyens financiers là où elle n'est pas remboursée, juge-t-il.

"Dans quelques pays européens, tels que l'Albanie, l'Arménie, l'Azerbaïdjan et la Bosnie-Herzégovine, le taux de femmes utilisant un moyen de contraception moderne est parmi les plus bas du monde", note le commissaire.

(Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.