Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les factions libyennes près d'un accord, dit l'émissaire de l'Onu

Reuters02/12/2015 à 12:31
    ALGER, 2 décembre (Reuters) - Les factions rivales libyennes 
sont très près de s'entendre sur la formation d'un gouvernement 
d'union nationale et pourraient signer dans un mois un accord en 
ce sens, attendu de longue date, a déclaré le nouvel émissaire 
des Nations unies, Martin Kobler. 
    Les pays occidentaux font pression pour qu'un accord soit 
conclu sous l'égide de l'Onu, seul moyen à leurs yeux de mettre 
fin au chaos qui règne en Libye, où deux gouvernements rivaux et 
leurs factions armées s'affrontent pour le contrôle du 
territoire. 
    Les éléments modérés soutiennent le projet d'accord, élaboré 
au fil d'une année de négociations, mais les "durs", dans un 
camp comme dans l'autre, réclament davantage de conditions et de 
concessions de l'autre partie. 
    "Nous sommes très proches d'un accord, même si des obstacles 
subsistent. Je pense que nous pourrons signer dans un mois. Les 
négociations durent depuis un an et il est temps maintenant de 
signer un accord", a dit à Reuters mardi soir Martin Kobler, 
lors de négociations à Alger. 
    "Le gouvernement d'union devra siéger à Tripoli", a-t-il 
ajouté. 
    Selon lui, il n'est pas question à ce stade de sanctions 
contre ceux qui rechignent à signer, mais plutôt d'efforts pour 
"encourager les Libyens à rechercher une solution". 
    La proposition faite par l'Onu prévoit la mise en place d'un 
conseil présidentiel composé de six membres, qui devra 
représenter les centres de pouvoir régionaux traditionnels du 
pays, ainsi que d'une Chambre des représentants et d'une seconde 
chambre, consultative, le Conseil d'Etat. 
    Le chaos qui s'est installé progressivement dans le pays 
après le renversement du régime Kadhafi en 2011 profite entre 
autres à l'organisation djihadiste Etat islamique (EI), qui a 
gagné du terrain et contrôle la ville de Syrte. 
    Depuis l'an dernier, Tripoli est sous le contrôle d'"Aube de 
la Libye", une alliance de factions armées liées à la ville de 
Misrata et d'éléments islamisants qui ont pris le pouvoir dans 
la capitale. Cette alliance a mis en place son propre 
gouvernement et rétabli dans ses fonctions l'ancien parlement. 
    Le gouvernement reconnu par la communauté internationale et 
le parlement élu siègent dans l'est de la Libye, avec l'appui 
d'une coalition d'autres factions, dont celle dirigée par le 
général Khalifa Haftar. 
 
 (Lamine Chikhi; Eric Faye pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.