1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les ex-otages en Syrie arrivent dès cette nuit en France
Le Parisien20/04/2014 à 03:27

Les ex-otages en Syrie arrivent dès cette nuit en France

La fin de dix mois d'angoisse. Les quatre journalistes français otages en Syrie ont été libérés, a annoncé ce samedi le président François Hollande, en exprimant son «immense soulagement». Les otages, enlevés en juin 2013, sont en «bonne santé» et ont quitté la Turquie en début de nuit. Leur avion devait atterrir à Evreux (Eure). Puis ils seront accueillis dimanche matin, entre 8h30 et 9 heures, par François Hollande et leurs familles sur l'aérodrome militaire de Villacoublay (Yvelines), au sud de Paris, qu'ils auront rejoint en hélicoptère.

Didier François, 53 ans, grand reporter à Europe 1, et le photographe Edouard Elias, 23 ans, ont été enlevés au nord d'Alep le 6 juin 2013. Nicolas Hénin, 37 ans, reporter à l'hebdomadaire Le Point, et Pierre Torrès, 29 ans, photographe indépendant, ont été enlevés deux semaines plus tard, le 22 juin, à Raqqa.

>>> Revivez les événements de cette journée qui a vu la libération de 4 otages français en Syrie.

23h 56. Un avion français était vraisemblablement positionné en Turquie depuis quelques jours. La base d'Evreux (Eure) est la base militaire de l'armée de l'air spécialisée dans le transport. Elle abrite également la très discrète escadrille GAM 56 Vaucluse de l'armée de l'air affectée aux opérations du Service action de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). Cette escadrille compte des hélicoptères de transport et des avions Transall et Hercules. L'un d'eux (Transall ou Hercules) était très probablement prépositionné en Turquie depuis quelques jours pour récupérer les otages.

23h08. INFO Le Parisien - L'avion ramenant les ex-otages devrait à atterrir sur la base aérienne 105 d'Evreux (Eure) pendant la nuit. Les 4 journalistes libérés seront transférés en hélicoptère vers l'aéroport militaire de Villacoublay (Yvelines) demain entre 8 h et 9h. Avant cela, ils auront été «examinés» médicalement sur la base ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M940878
    19 avril12:22

    il a été les délivrer lui-même en faisant des moulinets avec ses petits bras

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer