Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les enquêteurs cherchent les mobiles de l'attentat de Boston

Reuters21/04/2013 à 11:39

LA POLICE CHERCHE LES MOBILES DU DOUBLE ATTENTAT DE BOSTON

par Ben Berkowitz et Ross Kerber

BOSTON, Massachusetts (Reuters) - Maintenant que les deux suspects d'origine tchétchène ont été neutralisés, les enquêteurs américains cherchent à établir les mobiles du double attentat du marathon de Boston, qui a fait trois morts lundi et ravivé le spectre du terrorisme aux Etats-Unis.

Autre interrogation majeure des enquêteurs pour le moment sans réponse: Tamerlan et Djokhar Tsarnaev, deux frères respectivement âgés de 26 et 19 ans, ont-ils agi seuls ou ont-ils bénéficié de complicités à l'intérieur ou à l'extérieur des Etats-Unis ?

Les deux jeunes gens, qui avaient émigré aux Etats-Unis il y a une dizaine d'années, sont soupçonnés d'avoir déposé les bombes artisanales faites à partir de cocottes-minutes pleines de clous et de billes d'acier sur la ligne d'arrivée du marathon de Boston.

Le benjamin, naturalisé américain, a été capturé vendredi soir à la suite d'un échange de tirs avec la police dans la banlieue bostonienne de Watertown où il s'était retranché après avoir été blessé. Il est actuellement hospitalisé sous bonne garde au Centre médical Beth Israël Deaconess de Boston.

Touché à la gorge et à la langue, il ne peut pour le moment répondre aux enquêteurs. "C'est grave (...) Il n'est pas encore en état de parler. Nous avons des millions de questions et elles doivent être élucidées", a déclaré le gouverneur du Massachusetts, Deval Patrick.

Les autorités souhaitaient prononcer son inculpation dès samedi, a-t-on appris de source proche de l'enquête. Le Federal Public Defender Office a fait savoir qu'il demanderait à assurer sa défense, comme c'est généralement le cas pour des justiciables incapables de s'offrir les services d'un avocat.

MARIÉ ET PÈRE D'UN ENFANT

Tamerlan Tsarnaev, un ancien boxeur, a, lui, été tué jeudi lors d'une première fusillade avec les forces de l'ordre.

Il était marié à une Américaine, Katherine Russell, dont la famille vit dans un quartier relativement aisé de North Kingstown, dans le Rhode Island, et dont il avait eu un enfant. Le père de la jeune femme est un médecin urgentiste agréé.

"Elle a complètement changé de tenue vestimentaire", a déclaré à Reuters une voisine de la famille, parlant de l'épouse de Tamerlan. "Quand elle est partie, c'était une jeune Américaine comme les autres et quand elle est revenue un an après, elle avait changé d'apparence et portait le voile."

Ce week-end, après la capture du dernier des suspects, la vie a commencé à reprendre ses droits dans la région de Boston qui avait été fermée sur ordre des autorités pendant la majeure partie de la journée de vendredi lors de la vaste chasse à l'homme qui a permis de neutraliser Djokhar Tsarnaev.

Symboliquement, l'équipe de baseball des Red Sox de Boston a rejoué sur son terrain de Fenway Park pour la première fois depuis l'attentat. Les joueurs, qui affrontaient les City Royals de Kansas, ont rendu un hommage émouvant aux victimes.

Djokhar Tsarnaev s'était caché sous la bâche d'un bateau entreposé dans le jardin d'une maison de Watertown. Il a été découvert par le propriétaire, alerté par des traces de sang suspectes dans le jardin, qui a prévenu les forces de l'ordre.

D'après la police, il saignait abondamment et se trouvait dans un état grave au moment de son hospitalisation

Après sa capture, le président Barack Obama a estimé que des questions restaient en suspens, notamment sur le point de savoir si les deux suspects avaient bénéficié d'aide.

"ILS ONT AGI ENSEMBLE ET SEULS"

Sur CNN, le chef de la police de Watertown, Edward Deveau, a assuré que les deux hommes avaient agi seuls. "D'après l'état de mes connaissances à l'heure où je vous parle, ils ont agi ensemble et seuls", a-t-il dit.

Samedi, plusieurs parlementaires républicains ont invité le président Barack Obama, qui avait évoqué "un acte de terrorisme", à faire en sorte que Djokhar Tsarnaev soit jugé en tant qu'"ennemi combattant".

D'après des responsables américains, les deux frères n'ont fait l'objet d'aucune surveillance particulière. Le FBI a toutefois admis vendredi avoir interrogé l'aîné en 2011 à la demande d'un gouvernement étranger non identifié.

Samedi, Reuters a appris de source proche des services de renseignement américains que les autorités russes avaient demandé dès 2011 au FBI d'enquêter sur les agissements de Tamerlan Tsarnaev.

"La demande spécifiait qu'elle était fondée sur des informations selon lesquelles le jeune homme était un adepte d'un islam radical et un croyant fervent, qu'il avait complètement changé depuis 2010 alors qu'il s'apprêtait à quitter les Etats-Unis pour se rendre à l'étranger et à y rejoindre des groupes souterrains non précisés".

Le dossier a été classé faute d'élément attestant d'"une activité terroriste, intérieure ou étrangère", a précisé le FBI dans un communiqué.

La famille des deux jeunes gens, originaire de la petite communauté tchétchène du Kirghizistan, en Asie centrale, a émigré aux Etats-Unis après un séjour au Daghestan, une république russe du Nord-Caucase.

Le président russe Vladimir Poutine et Barack Obama ont convenu de renforcer la coopération antiterroriste lors d'un entretien téléphonique consacré à l'attentat de Boston, a annoncé samedi le Kremlin.

"Les deux parties ont mis en avant leur intérêt à renforcer la coopération entre les services spéciaux russes et américains dans la lutte contre le terrorisme international", dit-il sans plus de précisions.

La Russie est particulièrement préoccupée par l'activité des groupes séparatistes islamistes dans le Caucase à l'approche des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi, en 2014.

Jean-Loup Fiévet et Jean-Philippe Lefief pour le service français

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.