Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les engagements nationaux sur le réchauffement insuffisants - étude

Reuters02/09/2015 à 17:38

par Alister Doyle BONN, Allemagne, 2 septembre (Reuters) - Les différents projets nationaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre ne suffiront pas en l'état à contenir le réchauffement climatique sous le seuil des 2°C d'ici la fin du siècle, selon une étude des chercheurs européens du Climate Action Tracker (CAT) publiée mercredi à Bonn. Cet organisme regroupant quatre organisations européennes de recherches sur le climat a passé en revue les contributions nationales (INDC) que quinze pays ont transmises à l'Onu dans l'optique de la conférence internationale sur le climat (COP 21) qui se tiendra en décembre à Paris. L'étude du CAT affirme que l'addition de ces efforts nationaux annoncés ne suffira pas à limiter à 2°C le réchauffement des températures moyennes mondiales par rapport au niveau pré-industriel, seuil qui fait l'objet d'un consensus international pour éviter les pires conséquences du changement climatique. Les contributions de sept pays (Australie, Canada, Corée du Sud, Japon, Nouvelle-Zélande, Singapour et Russie) sont jugées "inadéquates". Six autres sont jugées "moyennes" (Chine, Etats-Unis, Mexique, Norvège, Suisse et Union européenne). Seules les contributions présentées par l'Ethiopie et le Maroc sont jugées "suffisantes". Un grand nombre de pays, dont l'Inde, n'ont pas encore affiché leurs ambitions nationales, qui serviront de socle aux discussions de la COP 21. "Il est clair que si la réunion de Paris verrouille les engagements actuels pour 2030, maintenir le réchauffement sous les 2°C pourrait devenir pratiquement infaisable et le seuil de 1,5°C serait lui inatteignable", commente Bill Hare, de Climate Analytics, l'un des groupes du consortium Climate Action Tracker. La réunion qui s'est ouverte cette semaine à Bonn entre délégués de près de 200 pays est l'avant-dernière réunion préparatoire avant la tenue de la COP 21, du 30 novembre au 11 décembre. Elle doit permettre de réduire et de simplifier les 83 pages du texte de l'actuel projet d'accord. (voir ID:nL5N1163IY ) Le plafond des 2°C fait l'objet d'un accord conclu en 2010 sous l'égide des Nations unies. Mais une centaine de pays en développement, particulièrement les plus exposés à une montée du niveau des océans, réclament pour leur part un objectif plus ambitieux: plafonner le réchauffement sous 1,5°C. (Henri-Pierre André pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.