Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les enfants privés de cantine vont au restaurant

Reuters12/09/2011 à 15:39

LYON (Reuters) - Un restaurateur de Thonon-les-Bains (Haute-Savoie) a pris l'initiative d'inviter lundi dans son établissement tous les écoliers privés de cantine scolaire.

Il entend protester ainsi contre un vote du maire (divers droite) et de sa majorité, excluant, faute de places, les enfants de chômeurs.

Cette décision provoque une vive émotion dans cette commune de 32.000 habitants située au bord du lac Léman, dont les habitants ont décidé de se mobiliser pour accueillir les enfants et résister au maire.

"Je suis prêt à servir 50 couverts et à les renouveler", assure Jean-Louis Galand, patron de "La Taverne d'ici et d'ailleurs". Il bénéficie du concours de nombreux bénévoles, commerçants, parents d'élèves et même d'un chauffeur de taxi qui va conduire les enfants au restaurant.

"Le maire a modifié le règlement des cantines en excluant les enfants de chômeurs de la cantine publique mais c'est de la discrimination", plaide le restaurateur.

"Ce genre d'affaire a été jugé et rejugé, il y a une jurisprudence et les municipalités qui agissent ainsi sont condamnées. Nous n'allons pas laisser faire ça."

Jean-Louis Galand dit ne pas comprendre l'entêtement de l'exécutif de Thonon. "Ils préfèrent payer 5.000 euros d'honoraires aux avocats plutôt que d'acheter des tables pour les enfants", dit-il.

"Ils prétendent qu'il n'y a pas assez de places mais c'est faux puisqu'il y avait plus d'enfants accueillis en 2006 qu'aujourd'hui et qu'entretemps, des self-services ont été installés", ajoute-t-il.

Au menu, crudités, nuggets, frites, glaces artisanales offertes par un glacier de la commune et gâteaux décorés d'une déclaration des droits de l'homme en pâte d'amande réalisés par un restaurateur voisin.

En avril dernier, le maire de la commune, Jean Denais, avait fait adopter un nouveau règlement des cantines scolaires restreignant l'accès aux enfants de chômeurs. Le maire campe sur sa position, malgré les demandes répétées de son opposition socialiste de le modifier ou de le retirer.

Neuf sites scolaires sont touchés à Thonon-les-Bains, et quelque 35 enfants exclus.

Catherine Lagrange, édité par Patrick Vignal et Gilles Trequesser

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.