Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les djihadistes de Mossoul pourraient passer en Syrie, dit Damas

Reuters18/10/2016 à 21:24
 (Actualisé avec réaction responsable pro-Assad et réaction 
américaine §5-7) 
    AMMAN, 18 octobre (Reuters) - La coalition internationale 
sous commandement américain en Irak a l'intention de laisser les 
djihadistes de l'Etat islamique présents à Mossoul passer la 
frontière syrienne, affirment les forces fidèles à Bachar al 
Assad. 
    Le projet d'inspiration américaine et saoudienne prévoit, 
selon un communiqué de l'armée diffusé mardi, de sécuriser des 
axes routiers menant en Syrie pour permettre aux extrémistes d'y 
renforcer leur présence et d'ouvrir de nouveaux fronts dans 
l'Est.  
    "Il s'agit de les protéger et de consolider leur présence en 
territoire syrien", écrit-elle, évoquant Rakka, "capitale" du 
califat proclamé par l'EI, dans la province de Daïr az Zour, et 
la cité antique de Palmyre.   
    "Toute tentative de passage de la frontière est une atteinte 
à la souveraineté de la Syrie (...) et sera combattue avec 
toutes les forces disponibles", ajoute l'état-major. 
    Un haut responsable de l'alliance soutenant le régime Assad 
a indiqué que l'arrivée en nombre de nouveaux combattants de 
l'EI en Syrie provoquerait un danger pour les zones tenues par 
les forces gouvernementales à Daïr az Zour et à Palmyre. 
    "Une victoire en Irak se fera aux dépens d'une nouvelle 
crise en Syrie", a déclaré ce responsable, qui n'est pas syrien, 
s'exprimant sous couvert d'anonymat. 
    Le major Adrian Rankine-Galloway, porte-parole du Pentagone, 
a démenti les déclarations de l'armée syrienne, affirmant 
qu'elles étaient "ridicules". 
    Les forces irakiennes et kurdes, appuyées par la coalition 
sous commandement américain, ont entamé lundi la bataille de 
Mossoul, qu'elles préparaient de longue date. La reconquête de 
la ville, prise en juin 2014 par les djihadistes, scellerait 
leur défaite en Irak.  
    Le mouvement dispose de voies d'approvisionnement entre 
Mossoul et la province de Daïr az Zour, qui passe notamment par 
Al Boukamal, ville proche de la frontière irakienne. Il exploite 
en outre les liens entre tribus bédouines d'Irak et de Syrie.    
 
 (Souleiman al Khalidi, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français, édité par Jean-Stéphane Brosse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.