Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les destructions de mausolées se poursuivent à Tombouctou

Reuters01/07/2012 à 22:41

Les destructions de mausolées se poursuivent à Tombouctou

BAMAKO (Reuters) - Des éléments d'Ansar Dine, mouvement islamiste lié à Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), ont continué dimanche leur entreprise de destruction des mausolées de Tombouctou, "la Cité des 333 saints" du nord du Mali qui vient d'être classée au Patrimoine mondial en péril de l'Unesco, rapportent des témoins.

Armés de Kalachnikov et de pioches, une trentaine d'activistes ont détruit dimanche trois tombeaux de saints, a confié à Reuters un journaliste local, Yaya Tandina.

"L'entrée (des mausolées) est gardée par des hommes en armes. Tout comme hier, la population n'a pas réagi. Les gens disent qu'il faut les laisser faire en espérant pouvoir un jour reconstruire les tombeaux", a-t-il dit.

Un Tombouctien, Hamed Mohamed, a déclaré de son côté que les radicaux islamistes, qui avaient auparavant menacé de s'attaquer aux seize principaux mausolées de la cité saharienne, ont détruit ceux de Sidi Elmety, de Mahamane Elmety et du cheikh Sidi Amar, tous situés à l'ouest de la ville.

Le ministre malien de la Défense, le colonel Yamoussa Camara, a condamné les attaques et a exhorté l'adoption de mesures d'urgence pour le nord du Mali, qui échappe totalement au contrôle du gouvernement de Bamako.

"Ce qui se passe à Tombouctou est vraiment scandaleux. On ne peut pas souhaiter être aux côtés du peuple et dans le même temps prendre des mesures qui blessent sa sensibilité", a-t-il dit à Niamey, à l'issue d'une rencontre avec le Premier ministre du Niger.

Ansar Dine, qui veut instaurer la "charia" (loi coranique) au Mali, estime que les mausolées érigés par les musulmans d'obédience soufie relèvent d'une idolâtrie bannie par l'islam.

"La construction de mausolées funéraires est contraire à l'islam et nous les détruisons parce que la religion nous l'ordonne", a expliqué Oumar ould Hamaha, porte-parole d'Ansar Dine, contacté par téléphone par Reuters dimanche.

Samedi, la directrice générale de l'Unesco, la Bulgare Irina Bokova, avait lancé un appel pour que cessent immédiatement ces actions en évoquant des informations "extrêmement angoissantes" en provenance de Tombouctou.

Dénonçant des actes "intolérables", la France a également condamné "la violation systématique de ces lieux de recueillement et de prières, qui représentaient depuis des siècles une partie de l'âme de cette prestigieuse cité sahélienne".

Haut lieu du commerce africain, où affluaient les caravanes de sel venues du Nord et les esclaves ou l'or du Sud, Tombouctou, située en bordure du désert à un millier de kilomètres au nord-est de Bamako, a connu son apogée au XVIe siècle. La ville est alors devenue un grand centre intellectuel de l'islam rayonnant dans toute l'Afrique.

Inscrite au Patrimoine mondial par l'Unesco depuis 1988, la ville est classée depuis jeudi dernier patrimoine mondial en péril.

Tiémoko Diallo et Adama Diarra; Jean-Loup Fiévet et Marine Pennetier pour le service français

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.