Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les députés unanimes contre l'exclusion des homosexuels du don du sang

Le Parisien04/04/2015 à 13:59

Les députés unanimes contre l'exclusion des homosexuels du don du sang

Depuis 1983, les homosexuels n'ont pas le droit de donner leur sang en raison d'un risque supposé accru de contamination par le virus du sida. Ce vendredi 3 avril, l'Assemblée nationale a voté, à l'unanimité, un amendement contre leur exclusion du don du sang, proclamant que «nul ne peut être exclu du don de sang en raison de son orientation sexuelle». C'était une promesse de campagne du président François Hollande en 2012. 

L'amendement, présenté par le député Arnaud Richard (UDI), a reçu un avis favorable de la ministre de la Santé Marisol Touraine. La position du gouvernement, a ajouté la ministre, est «de lever les discriminations relatives à l'orientation sexuelle, et de leur substituer un critère de comportement sexuel s'appliquant à l'ensemble des donneurs potentiels».

La ministre a annoncé avoir déjà reçu «les préconisations» d'experts, que le Comité consultatif national d'éthique (CCNE, voir encadré) avait jugé nécessaires, sur les risques épidémiologiques. Ceux-ci ont proposé en particulier de remplacer l'exclusion définitive par une exclusion de 12 mois, à l'image de ce qui se fait dans beaucoup de pays, a précisé Marisol Touraine.

En France, l'interdiction temporaire est, en général de 4 mois, et ne concerne que les hétérosexuels qui ont eu des rapports sexuels à risque (non protégés et/ou avec plus d'un(e) partenaire lors des 4 derniers mois). En Europe, 10 des 28 pays de l'UE sont passés d'une exclusion permanente à des contre-indications temporaires. En Italie, Espagne ou Pologne, les exclusions temporaires sont les mêmes pour les comportements à risque hétéro ou homosexuels.

Le comité d'éthique souhaite le maintien de l'exclusion des homosexuels

«Le don du sang n'est pas un droit. Ce qui prime, c'est la santé et la protection du receveur», a résumé Jean-Claude Ameisen, président du Comité consultatif national d'éthique (CCNE), qui préconise de continuer ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M8869453
    04 avril16:08

    La force de cette nouvelle idéologie est impressionnante...

    Signaler un abus

  • M8252219
    04 avril14:16

    Ça va coûter le double en analyses supplémentaires. C'est un principe bien français au nom de je ne sais quelle utopie on enlève le principe de précaution après le vouloir partout.

    Signaler un abus

  • M940878
    04 avril12:34

    c'est pourtant une population à risques

    Signaler un abus

  • M7093115
    04 avril12:28

    N ' ont pas autre chose à faire ces nullités de dé putés.....

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.