Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les députés russes de nouveau menacés de sanctions à Strasbourg

Reuters25/01/2015 à 17:11

STRASBOURG, 25 janvier (Reuters) - L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe pourrait reconduire cette semaine les sanctions prises en avril 2014 contre la Russie en raison de la crise ukrainienne, entraînant une nouvelle fois le départ des députés russes. Les pouvoirs de la délégation russe seront une nouvelle fois contestés lundi et un vote sur le sujet devrait intervenir mercredi ou jeudi, selon l'Assemblée parlementaire. Le sujet est pris au sérieux par la Russie, comme le montre la présence de Sergueï Narichkine, le président de la Douma, la chambre basse du Parlement russe, au sein de la nouvelle délégation envoyée à Strasbourg pour la session 2015 de l'Assemblée parlementaire. "Nous comprenons très bien que peut-être quelques délégations puissent demander la poursuite des sanctions. Si une telle décision négative est prise, la délégation russe partira", a-t-il déclaré dimanche à la presse, après une rencontre à Strasbourg avec le comité des présidents de l'Assemblée. L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe avait suspendu les droits de vote des représentants russes le 10 avril dernier en réaction "aux agissements de la Fédération de Russie à l'égard de l'Ukraine" et, notamment, à l'annexion de la Crimée. Les sanctions, qui ne remettaient pas en cause le statut de la Russie comme membre du Conseil de l'Europe, valaient jusqu'à la fin de l'année. Les 18 parlementaires russes avaient en réaction décidé de ne plus participer aux travaux de l'assemblée jusqu'à la session 2015. La réunion entre Sergueï Narichkine et le comité des présidents ne semble pas avoir permis d'arrondir les angles. "Sur beaucoup de sujets, nous ne partageons pas la même approche ni la même opinion", a affirmé Anne Brasseur, la présidente luxembourgeoise de l'Assemblée parlementaire. Elle a rappelé que l'annexion de la Crimée était "contraire au droit international" et insisté sur la nécessité pour la Russie et l'Ukraine de respecter le protocole de Minsk. Cet accord qui prévoyait un cessez-le-feu entre Kiev et les rebelles prorusses n'a jamais été respecté. Anne Brasseur a également évoqué le cas de Nadia Savtchenko, lieutenant de l'armée ukrainienne détenue en Russie où elle est accusée d'être impliquée dans la mort de deux journalistes russes lors des combats en juin dernier près de Louhansk, dans l'est de l'Ukraine. Elle a été symboliquement élue députée au parlement ukrainien en octobre dernier sur la liste du parti de l'ancien Premier ministre Ioulia Timochenko, et incluse dans la délégation ukrainienne envoyée à Strasbourg. (Gilbert Reilhac, édité par Chine Labbé et Guy Kerivel)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.