1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les "Constructifs" se décideront bientôt sur leur avenir

Reuters29/09/2017 à 16:41

LES "CONSTRUCTIFS" SE DÉCIDERONT BIENTÔT SUR LEUR AVENIR

PARIS (Reuters) - Les "Constructifs" de droite choisiront d'ici à la fin de l'année de rejoindre La République en marche (LREM) d'Emmanuel Macron ou de conserver leur autonomie en créant leur propre parti, a déclaré vendredi à Reuters le député Thierry Solère.

Ces parlementaires, qui ne se sentent plus d'affinités avec Les Républicains, étudient les deux options depuis qu'ils ont décidé de faire sécession à l'Assemblée nationale, en juin, avec l'appui des centristes de l'UDI.

"Ou on rejoint LREM en gardant notre spécificité d'hommes de droite, avec l'avantage de muscler la jambe droite de la majorité et d'intégrer une boutique majoritaire", résume Thierry Solère, qui fut à la manoeuvre en juin dernier.

"Ou vous êtes autonomes et vous êtes plus tranquilles, mais plus petits", ajoute-t-il à propos de la deuxième possibilité, qui semblait avoir la préférence des "Constructifs" lors d'un "séminaire" dans le Calvados, début septembre.

Si elle devait voir le jour, une formation "constructive" serait "progressiste", "pro-européenne" et opposée à tout accord avec le Front national et retrouverait, selon Thierry Solère, l'ADN de l'UMP à sa fondation en 2002.

Dans tous les cas de figure, les "Constructifs" entendent garder leurs distances avec la droite de tendance Laurent Wauquiez, favori pour prendre la présidence de LR en décembre et accusé par Thierry Solère de pactiser avec l'extrême droite.

Les députés les plus en vue du groupe ainsi que les ministres issus de la droite risquent de se trouver prochainement sans toit une fois que la procédure disciplinaire enclenchée par les instances de LR sera arrivée à son terme, normalement dans les semaines à venir.

(Elizabeth Pineau, Emile Picy et Simon Carraud, édité par Sophie Louet)

9 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • sarestal
    29 septembre18:30

    Solère, il bosse chez Chimirec ou pas ?

    Signaler un abus

  • jfvl
    29 septembre18:22

    C'est qui ces destructifs ? Des opportunistes, des arrivistes, ou simplement des has been

    Signaler un abus

  • janaliz
    29 septembre17:23

    Les structifs (plus besoin du qualificatif qui est induit...) iront rejoindre le poulailler de la république, là où on caquette à qui mieux mieux sur la "glose" de l'égosillé...

    Signaler un abus

  • lorifer
    29 septembre17:09

    Ils vont choisir leur camp (EM) , car ils sentent bien que LR c'est fini, de ce fait ils vont encore un peu plus droitiser ce parti de macron, l'anti pouvoir d'achat des retraités.

    Signaler un abus

  • frlhjp
    29 septembre16:59

    "Les constructifs se décideront bientôt sur leur avenir" : difficile de faire une phrase comportant autant d'inepties en aussi peu de mots.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.