Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les chiffres inquiétants des atteintes sexuelles dans les transports
Le Point20/12/2017 à 09:24

Les témoignages de femmes victimes d'atteintes sexuelles dans les transports en commun sont nombreux. Une étude de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) a révélé des chiffres inquiétants sur ce phénomène. Au moins 267 000 personnes, sur une période de deux ans (2014-2015), en ont été victimes, souligne ainsi le document, relayé par Le Figaro

.

85 % des personnes concernées sont des femmes, et plus particulièrement les jeunes Franciliennes, dont 7 % des 18 à 21 ans disent avoir subi des atteintes sexuelles dans les transports. Plus globalement, « près de 160 000 personnes ont subi des gestes déplacés (notamment des baisers forcés ou des caresses) et plus de 110 000 ont subi des exhibitions. Plus de 160 000 ont subi d'autres actes tels que des attouchements sexuels, ou des rapports sexuels ou tentatives de rapports sexuels non désirés », précise l'étude.

Pression, menace et intimidation

Les modes opératoires des agresseurs se répètent, notamment par des pressions psychologiques, des menaces et des techniques d'intimidation. « La victime constate, par exemple, que l'auteur la suit dans les transports (parfois depuis plusieurs jours) ou encore vient s'asseoir à côté d'elle avant d'entamer une phase de drague lourde », décrit l'étude. Des cas d'exposition à des images obscènes, via un téléphone portable, ont aussi été...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer