Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les chauffeurs de taxis en grève manifestent partout en France

Reuters10/01/2013 à 13:40

GRÈVE NATIONALE DES TAXIS

PARIS (Reuters) - Les chauffeurs de taxis en grève nationale ont provoqué jeudi matin en France d'importantes perturbations lors d'opérations escargot menées aux abords de plusieurs villes de province et dans la région parisienne.

Les quatre organisations de taxis (Fnat, FNTI, FFTP, FNDT) et une intersyndicale parisienne entendent protester contre une législation concernant le transport des malades qui pourrait les priver d'une part de leur clientèle.

Les représentants des 55.000 taxis de France dénoncent également la concurrence déloyale exercée, selon eux, par les véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) et les motos-taxis.

Une délégation sera reçue à la mi-journée au ministère de l'Intérieur pour une réunion associant les ministères de la Santé et du Tourisme, précise la Fnat dans un communiqué.

En fonction des propositions qui leur seront faites, les organisations détermineront avec leurs adhérents soit la fin des blocages, soit la reconduction du mouvement pour vendredi, précise-t-elle dans un communiqué.

Les chauffeurs manifestent contre l'article 44 de la nouvelle loi de financement 2013 de la Sécurité sociale qui pourrait les exclure des appels d'offres concernant les transports des malades assis.

"Les taxis sont particulièrement mobilisés, motivés et déterminés, la survie de leurs entreprises et la pérennité de leurs activités sont gravement menacées par VTC et les appels d'offres en matière de transport assis de malades", écrit la Fnat.

30.000 TAXIS A PÔLE EMPLOI ?

Les syndicats réclament l'abrogation de l'article 44 et le gel de toute nouvelle demande d'immatriculation pour les VTC, notamment.

Selon eux, les VTC et les motards-taxis, qui se sont développés au début des années 2000, sont des "contrefaçons de taxi".

"Le président (François Hollande) annonce faire le maximum pour inverser la courbe du chômage et là, on nous met en avant la possibilité de mettre 30.000 personnes chez Pôle emploi", a dit mercredi Gérard Gabet, président de la Fédération française des taxis de province au micro de RMC.

En région parisienne, les ralentissements ont débuté tôt dans la matinée sur les autoroutes convergeant vers la capitale, notamment au départ des aéroports de Roissy et Orly, avant un rassemblement prévu à la mi-journée devant l'Ecole militaire à Paris.

A 11h00, le Centre national d'informations routière (Cnir) dénombrait 101 km de bouchons en Ile-de-France, sans que l'on puisse faire la part entre le trafic habituel et les manifestations de taxis.

Plus de 200 chauffeurs ont participé à une opération escargot au départ d'Orly, 500 au départ de Roissy et une centaine depuis le Val d'Europe.

Des opérations similaires ont été menées près de Marseille, Nantes, Dijon, Lyon, Lille ou encore Montpellier.

Dans la cité phocéenne, plusieurs centaines de taxis ont installé des barrages filtrants aux principales entrées routières et autoroutières, créant de fortes perturbations du trafic.

Gérard Bon, avec François Revilla à Marseille, édité par Yves Clarisse


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.