1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les centristes se regroupent autour de Borloo à l'Assemblée
Reuters19/06/2012 à 22:02

Les centristes se regroupent autour de Borloo à l'Assemblée

PARIS (Reuters) - Un nouveau groupe rassemblant des députés centristes, radicaux et indépendants a été constitué mardi à l'Assemblée nationale autour de l'ancien ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo.

Baptisé Union des démocrates et indépendants (UDI), il réunissait dans un premier temps 17 membres, dont les élus survivants du Parti radical, cinq dissidents du Nouveau Centre (NC), y compris le numéro deux du parti Jean-Christophe Lagarde, des indépendants comme le maire de Neuilly Jean-Christophe Fromentin et même deux députés UMP, Henri Plagnol et Bertrand Pancher.

Il a été rejoint en fin d'après-midi par le président du Nouveau Centre Hervé Morin et les six députés NC qui lui sont restés fidèles.

Le nouveau groupe, qui devrait se réunir dans les tout prochains jours, pourrait aussi être rejoint par les deux députés du MoDem de François Bayrou.

"C'est par définition un groupe ouvert à tous les centristes", a dit un des initiateurs de ce projet.

Fort de 22 membres dans la précédente Assemblée, le Nouveau centre a vu ses effectifs fondre à 12 élus et est aujourd'hui miné par les divisions qui opposent Hervé Morin et ses fidèles à ceux qui, comme Jean-Christophe Lagarde et François Sauvadet, s'étaient opposés à sa candidature à la présidentielle.

L'ancien ministre de la Défense, qui avait finalement renoncé, avait exprimé publiquement sa volonté de ne plus jamais travailler avec ses adversaires, notamment Jean-Christophe Lagarde, avec lequel il échangeait encore il y a peu des propos peu amènes.

Emile Picy, édité par Yann Le Guernigou

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer