Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les boîtes noires du vol MH17 remises à la Malaisie

Reuters22/07/2014 à 19:07

LES BOÎTES NOIRES DU VOL MH17 REMISES À LA MALAISIE

par Anton Zverev et Peter Graff

DONETSK Ukraine (Reuters) - Les corps des victimes du vol MH17 ont été transportés dans une ville sous contrôle de Kiev et les boîtes noires de l'avion de Malaysia Airlines, remises à des Malaisiens, vont être analysées dans un laboratoire britannique.

A Bruxelles, les ministres européens des Affaires étrangères étudiaient mardi l'éventualité de nouvelles sanctions contre Moscou.

Le train de cinq wagons réfrigérés contenant les corps de quelque 200 victimes est arrivé mardi dans l'enceinte d'une usine d'armement de Kharkiv, où les corps devaient être chargés à bord d'un avion militaire qui prendra la direction des Pays-Bas.

Les Pays-Bas, qui ont perdu 193 ressortissants sur les 298 passagers et membres d'équipage tués, ont pris la tête des opérations d'identification des victimes et ont tenu à ce que les expertises médico-légales aient lieu sur leur sol.

Le transfert des corps aux Pays-Bas n'aura sans doute pas lieu avant mercredi, a indiqué un porte-parole de l'équipe néerlandaise de médecins légistes envoyée sur place.

La Malaisie, qui s'était attirée les foudres de sa population pour son attitude attentiste après la destruction de l'avion de ligne qui effectuait la liaison entre Amsterdam et Kuala Lumpur, a annoncé mardi être à l'origine de l'accord des séparatistes concernant le transfert des corps en territoire contrôlé par Kiev.

Les autorités malaisiennes ont également obtenu des séparatistes pro-russes qu'ils leur transmettent les boîtes noires de l'appareil.

Remises à des experts malaisiens à Donetsk, aux premières heures de la journée, par le chef séparatiste Alexandre Borodaï, elles vont être envoyées en Grande-Bretagne pour y être analysées par un laboratoire homologué par l'OACI (Organisation de l'aviation civile internationale.

LE SECTEUR DE LA DÉFENSE RUSSE VISÉ

Sur le plan diplomatique, les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne réunis à Bruxelles étudiaient mardi la possibilité de prendre des sanctions contre la Russie dans les secteurs de la défense et des capitaux si Moscou ne coopérait pas à l'enquête sur l'origine du crash, ont déclaré des diplomates.

Les ministres ont renvoyé d'autre part à jeudi l'adoption éventuelle de sanctions contre de nouvelles personnalités russes, ont déclaré des diplomates.

"Il n'y aura pas de noms (ajoutés à la liste des personnes visées) en vue de sanctions aujourd'hui", a dit à Reuters un diplomate européen. "La Commission européenne proposera (pour discussion) de nouveaux noms jeudi", a-t-il ajouté.

Les ministres européens des Affaires étrangères se réunissaient sous la pression des appels répétés de Washington et de grandes puissances européennes telles que Londres et Berlin à de nouvelles mesures de rétorsions contre la Russie. [ID:nL6N0PX3GH]

Plusieurs autres chefs de la diplomatie ont appelé de leurs voeux un embargo sur les armes russes afin d'endiguer l'afflux d'équipement militaire, notamment de missiles sol-air de même type que celui soupçonné d'avoir abattu l'avion de ligne.

Le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier a déclaré mardi que bien que Berlin souhaite la poursuite du dialogue diplomatique, un durcissement des sanctions contre la Russie était nécessaire. [ID:nL6N0PX1WN]

Les Etats-Unis et l'Ukraine accusent les séparatistes pro-russes d'avoir abattu l'avion avec l'aide de Moscou. La Russie a nié être impliquée.

L'Association internationale du transport aérien (Iata) a appelé mardi les gouvernements à prendre leurs responsabilités pour réévaluer les modalités de détermination du risque aérien. [voir ID:nL6N0PX2WQ] La question du survol des zones de guerre a été soulevée par la destruction du vol MH17 et les compagnies aériennes Emirates et Lufthansa ont appelé à la tenue d'un sommet international pour discuter de l'évaluation des risques.

Sur le terrain, en Ukraine, des combats ont eu lieu mardi aux abords de la ville de Lissitchansk, à 130 km au nord-est de Donetsk, a dit Andriy Lissenko, porte-parole du Conseil de sécurité ukrainien. Les troupes de Kiev ont par ailleurs repris la ville de Severodonetsk, dont les séparatistes ont reconnu la perte.

(avec Justyna Pawlak et Adrian Croft; Agathe Machecourt pour le service français, édité par Eric Faye)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.