1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les avocats tunisiens manifestent contre une nouvelle taxe
Reuters06/12/2016 à 17:10

    TUNIS, 6 décembre (Reuters) - Plusieurs milliers d'avocats 
tunisiens ont manifesté mardi à Tunis devant le siège du 
gouvernement pour protester contre la loi de finances 2017 qui 
impose un nouveau régime fiscal à la profession. 
    Dans le cadre du texte approuvé lundi par la commission des 
Finances du Parlement, les avocats paieront l'équivalent de 7,5 
à 18,6 euros pour chaque dossier présenté devant un tribunal. 
Cet impôt fait partie des mesures d'austérité proposées pour 
2017 par un gouvernement qui subit la pression des bailleurs de 
fonds internationaux pour réduire les déficits publics. 
    Quelque 3.500 hommes et femmes en noir - sur les 8.500 que 
compte le pays - se sont rassemblés place de la Kasbah, où se 
trouve le palais du gouvernement. Ils avaient déjà lancé une 
grève reconductible lundi.  
    Le projet de budget prévoit également un gel des salaires du 
secteur public. L'UGTT, principal syndicat du pays, a lancé un 
appel à la grève générale jeudi pour dénoncer cette mesure, mais 
il pourrait l'annuler en raison d'une nouvelle offre 
gouvernementale, a-t-on appris de sources informées.  
 
 (Tarek Amara; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer