Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les automobilistes français mal formés aux premiers soins en cas d'accident

RelaxNews19/03/2013 à 18:34

Seuls 39% des automobilistes français savent pratiquer les gestes qui peuvent sauver des vies en arrivant sur les lieux d'un accident de la route. jcpjr/shutterstock.com

(Relaxnews) - Plus de huit automobilistes européens sur dix ne savent pas quels gestes adopter en arrivant sur le lieu d'un accident, selon l'enquête européenne "Les automobilistes et leurs connaissances en termes de premiers secours" publiée par l'Automobile Club Assocation (ACA) et la Croix-Rouge française. De leur côté, plus de 60% des Français ne connaissent pas les gestes de premiers secours.

Alors que 65,8% des personnes interrogées pensent avoir suffisamment confiance en elles pour pratiquer les gestes de premiers secours dans le cadre d'un accident, elles sont bien plus nombreuses (82,2%) à admettre qu'elles ne connaissent pas nécessairement la conduite à tenir dans un tel cas de figure.

Seulement 35,4% des automobilistes européens interrogés ont en tête avant tout leur propre sécurité, quand 46,2% pensent tout de même à sécuriser les lieux, comme baliser la zone à l'aide d'un triangle ou couper le contact des véhicules.

Au final, seules 45,3% des personnes interrogées pratiquent des gestes de premiers secours en arrivant sur les lieux d'un accident. Dans les pays où la formation aux premiers secours est obligatoire pour l'obtention du permis de conduire, ce taux peut grimper jusqu'à 84,5% (Autriche). C'est l'inverse avec les pays où la formation aux premiers secours n'est pas obligatoire, comme la France (39%) ou l'Italie (17% seulement). L'étude montre également que seulement 68,9% des sondés pensent à appeler les secours dans un tel cas d'urgence. Ils ne sont d'ailleurs que 57,7% à connaître le numéro d'appel d'urgence 112 valide dans toute l'Union européenne.

Moins de 20% des automobilistes savent pratiquer un massage cardiaque

Dans l'hypothèse où la victime est blessée et perd du sang, seuls 24,5% des automobilistes interrogés connaissent les gestes de premiers secours à effectuer, comme allonger la victime sur le dos et exercer une pression sur la plaie pour arrêter le saignement. Les Français sont d'ailleurs les plus aptes à pratiquer ces premiers soins (38,4%). En cas d'arrêt cardiaque, 75,1% des personnes interrogées savent qu'il faut pratiquer un massage cardiaque, mais malheureusement seuls 19,7% sont capables de l'effectuer correctement. En France, ce chiffre monte à 31,2%. Concernant la position latérale de sécurité, seules 36,5% des personnes interrogées maitrisent le geste (46,4% en France).

Pour cette enquête, la Croix Rouge et les différents Automobile Clubs concernés ont interrogé, entre mai et août 2012 un total de 2.786 automobilistes dans 14 pays européens (Allemagne, Autriche, Belgique, Croatie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Italie, Portugal, République Tchèque, Serbie, Slovénie et Suisse), répartis en trois groupes d'âge distincts (15-25 ans, 26-59 ans, plus de 60 ans) avec une proportion équivalente d'hommes et de femmes.

db/ls

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.