Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les auto-entrepreneurs menacés par le budget 2013

Reuters29/09/2012 à 00:07

LES AUTO-ENTREPRENEURS MENACÉS PAR LE BUDGET 2013

PARIS (Reuters) - La Fédération des auto-entrepreneurs (FEDAE) s'est élevée vendredi contre la décision du gouvernement d'aligner le statut de ses membres sur celui des autres entrepreneurs individuels, estimant que cela revenait à vider ce dispositif d'une grande partie de sa substance.

Le projet de budget 2013 du ministère du Travail prévoit "l'alignement du dispositif d'auto-entrepreneur avec celui d'entrepreneur individuel", avec pour effet "de supprimer la compensation à la sécurité sociale qui était portée par le budget de cette mission", d'un montant de 130 millions d'euros.

Dans un communiqué, la FEDAE déclare s'opposer "à cette mesure qui n'a jamais été discutée" alors que la ministre en charge de l'Artisanat avait promis une "large consultation visant à réformer le régime de l'auto-entreprise".

Une rencontre était prévue lundi entre la ministre et les représentants des auto-entrepreneurs sur le sujet.

Pour Grégoire Leclercq et Cyrille Darrigade, le président et le vice-président de la FEDAE, "le régime d'auto-entrepreneur sera tué" car le gouvernement remet en cause son "pilier fondateur", à savoir qu'il bénéficiait d'une exonération de charges en l'absence de chiffres d'affaires.

Promoteur de ce statut, l'ancien secrétaire d'Etat aux PME de Nicolas Sarkozy, Hervé Novelli, a dénoncé de même un "coup qui risque d'être mortel pour les auto-entrepreneurs."

"Une des innovations du système était de se distinguer du statut des entrepreneurs individuels, dont les cotisations ne sont pas assises sur le chiffre d'affaires", a-t-il dit à Reuters.

"C'est un véritable contresens et c'est antisocial", a-t-il ajouté en soulignant qu'un auto-entrepreneur sur deux était à l'origine chômeur. "Cela va faire revenir le travail au noir."

Selon une étude de l'Insee publiée le 19 septembre, sur les 328.000 personnes qui ont créé une auto-entreprise en 2009, première année pleine de mise en oeuvre de ce statut, 102.000 étaient encore actives économiquement fin 2011.

Mais seulement 79.000 ont pu dégager un revenu positif de façon continue sur la période et, pour neuf sur dix d'entre elles, il demeure inférieur au smic.

Le statut d'auto-entrepreneur est critiqué depuis le début par les artisans du BTP, qui y voient un encouragement à une concurrence déloyale.

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.