1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les armées face aux limites du "technologisme"
Le Point19/04/2017 à 09:42

S'il reste difficile de penser la guerre du futur autrement que comme un duel de volontés, comme l'a définie Clausewitz, force est de reconnaître l'influence majeure de l'innovation technologique sur l'art de la guerre. Non pas sur le fond ? qui demeure le même ? mais dans la forme. Ou plutôt les formes, tant la manière même de mener une guerre a été profondément repensée, au fil des siècles, et au gré des inventions. Ainsi l'aviation ? dans laquelle le maréchal Foch ne voyait qu'un "jouet" sans valeur militaire ? a permis l'exploitation de la troisième dimension et l'émergence d'une nouvelle armée à part entière qui contribue à caractériser la guerre moderne.

Néanmoins, cette relation ne constitue pas toujours un cercle vertueux. Il convient par conséquent de questionner les doctrines occidentales contemporaines, qui semblent consacrer la prépondérance d'une approche technocentrée dans la manière de penser les conflits actuels et futurs. Deux sujets sont, à cet égard, particulièrement éloquents : la numérisation du champ de bataille, et le soldat augmenté. Deux axes d'innovations tout aussi révolutionnaires que porteurs de risques.

Les limites économiques

Des matériels de plus en plus chers. Le programme de destroyers de la classe Zumwalt illustre bien ce "tropisme technologiste". Navire révolutionnaire dans sa conception, le Zumwalt fait la part belle à...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer